Tout est politique, France info

Tout est politique. Financement de la campagne de Sarkozy : "La démocratie a un coût, les partis politiques ont un coût", rappelle le député FN Sébastien Chenu

Les invités de "Tout est politique" sont notamment revenus mardi soir sur la mise en examen d'Éric Woerth dans les soupçons de financement libyen de la campagne de Nicolas Sarkozy.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Sébastien Chenu, député Front national du Nord et porte-parole du FN, était sur le plateau de \"Tout est politique\" mardi 29 mai sur franceinfo.
Sébastien Chenu, député Front national du Nord et porte-parole du FN, était sur le plateau de "Tout est politique" mardi 29 mai sur franceinfo. (FRANCEINFO)

L'ancien ministre et trésorier de la campagne de Nicolas Sarkozy, Éric Woerth, a été mis en examen, mardi 29 mai, dans le cadre de l'enquête sur les soupçons de financement libyen de la campagne présidentielle de 2007. Selon son avocat, l'actuel député de l'Oise est inculpé pour "complicité de financement illégal". Le débat sur le financement des campagnes a divisé les invités de "Tout est politique" mardi soir.

L'extrait

franceinfo : Cette affaire colle-t-elle à la peau du parti Les Républicains ? Les réponses du député LR Philippe Gosselin et du porte-parole du Front national Sébastien Chenu.

Philippe Gosselin (LR) : Effectivement, cette affaire nous colle à la peau, je ne vais pas vous dire le contraire. C'est une nouvelle embarrassante. En même temps, quand on va jusqu'au bout des choses, quand on déroule, ce n'est pas si étonnant que ça à partir du moment où on a une évolution de l'enquête ces derniers temps avec un trésorier, puisque Éric Woerth était trésorier de la campagne de 2007. Donc voilà, cela ne veut pas dire que l'étau se resserre, cela veut dire qu'il y a une volonté de faire la lumière. Maintenant, moi je vous maintiens évidemment que tout cela fera pschitt le moment venu même si, aujourd'hui, c'est embarrassant et, en réalité, cela déconsidère sans doute une partie de l'action politique (...)

Sébastien Chenu (FN) : Je ne crierai pas avec les loups concernant Éric Woerth (...) qui était trésorier de campagne qui a probablement fait ce qu'il devait faire. Je déteste ces mises à l'index. Emmanuel Macron a de gros problèmes avec ses comptes de campagne. Les ristournes manifestes qui ont été faites posent question. Il faudra bien qu'on se penche là-dessus. On a voulu faire une loi sur la moralisation de la vie publique. On n'a pas été sur ces sujets-là qui posent question. La démocratie, ça a un coût. Les partis politiques, ça a un coût. Et c'est nécessaire dans une démocratie. Tout cela n'a pas été abordé. Je pense qu'on sera obligé de revenir à tout ça parce qu'on n'est pas allé sur le fond et on se retrouve à chercher de l'argent pour des campagnes électorales.

Les invités

Philippe Gosselin, député Les Républicains de la Manche

Sébastien Chenu, député Front national du Nord et porte-parole du FN

Bruno Fuchs, député La République en marche du Haut-Rhin

Sébastien Chenu, député Front national du Nord et porte-parole du FN, était sur le plateau de \"Tout est politique\" mardi 29 mai sur franceinfo.
Sébastien Chenu, député Front national du Nord et porte-parole du FN, était sur le plateau de "Tout est politique" mardi 29 mai sur franceinfo. (FRANCEINFO)