Cet article date de plus de sept ans.

Seniors : continuer à vivre chez soi

écouter (10min)
Continuer à vivre chez soi... c'est la demande formulée par nombre de séniors aujourd'hui. Mais les logements ne sont pas toujours adaptés à la vieillesse.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (aménagements pour les séniors © Maxppp)

Mise en place d'une rampe, élargissement d'ouverture, création ou remplacement d'équipements sanitaires, installation de barres d'appui... L'adaptation du logement d'une personne âgée permet de maintenir son autonomie. Des aménagements spécifiques et des réalisations de bon sens permettent de compenser les handicaps liés à l'âge tels que la baisse de la vue, l’ouïe, ou la diminution des capacités physiques.

L'Interview de Serge Guérin, Professeur à l'ESG Management School et Auteur du livre "La société des séniors" (Editions Michalon) gigure dans cette chronique.

A retenir : les Villes amies des aînés (Depuis 2006, l’Organisation Mondiale de la Santé rassemble de nombreuses villes à travers le monde autour de ce label. L’objectif est de réunir au sein d’un réseau mondial les villes qui font la démarche d’adapter leur environnement aux personnes âgées). Pour vous aider à adapter votre logement à votre âge, n'hésitez pas à appeler votre Caisse de retraite, votre mutuelle, mais aussi l'Anah (l'Agence Nationale de l'Habitat).

Quinze millions de personnes ont plus de 60 ans aujourd'hui en France. En 2050 il y en aura 23 millions.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.