Tendance jazz, France info

Mobilisation des musiciens de jazz pour le Japon

Neuf mois après le séisme qui a frappé le Japon, deux albums en soutien aux victimes du tremblement de terre et du tsunami sortent à quelques semaines d'écart.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Le
Japon est depuis très longtemps une terre bénie pour les musiciens de jazz, qu’ils
soient européens ou américains. Il existe au pays du soleil levant un vrai public amateur de jazz, un public
curieux et toujours au rendez-vous dans les salles. C’est
pourquoi dans les semaines qui ont suivi la catastrophe de mars 2011, de nombreux musiciens se sont mobilisés en faveur du japon et de ses habitants.A commencer
par un collectif de jazzmen américains réunissant notamment Marcus Miller,
Steve Gadd, Peter Erskine et George Duke. Avec
quelques autres, ils ont enregistré Jazz for Japan , un album de
standards, des reprises réjouissantes jouées par un collectif dont la
générosité n’est pas seulement sonnante et trébuchante. Les bénéfices de la vente de cet album seront reversés à la Croix Rouge
Japonaise.

Autre
projet en faveur des victimes du séisme et du tsunami de mars dernier, celui
conduit par le pianiste japonais Makoto Ozone. Pour Live and let live – Love for Japan , Makoto Ozone qui a fait ses
classes au Berklee college de Boston a battu le rappel de ses amis musiciens.
Ils sont nombreux à avoir répondu présent parmi lesquels Chick Corea et son épouse
Gayle Moran Corea, Gary Burton, Randy Brecker ou Jeff Ten Waits. Là encore, les bénéfices de cet album seront reversés aux
sinistrés japonais.

(©)