T'as vu l'info ?, France info

Un selfie vibrant

Lorsque l'on prend une photo, a fortiori un selfie, il faut toujours faire attention à ce qui figure à l'arrière-plan, ou au second plan, avant de l'envoyer à des proches. Cette jeune femme qui prend une photo d'elle (de ses cheveux) où l'on voit deux vibromasseurs sur la cuvette des ses toilettes aurait dû y penser avant de les partager avec sa famille et avec ses parents, en particulier...

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

L’anonymat de la jeune femme victime de cette histoire de selfie malheureux a jusqu’ici été préservé. Ce que l'on sait, c'est que l'histoire se passe dans un pays anglo-saxon et que cette jeune femme a fait une grosse boulette...

C’est le site archinfo.ch qui a révélé le désastre. La fameuse jeune fille voulait envoyer une photo de ses cheveux à ses parents et même à toute sa famille, avec qui elle partage ses photos sur un groupe familial. Elle se prend donc en photo dans sa salle de bain, jusqu’ici tout va bien… Elle prend sa photo. Elle écrit comme légende : "Mes cheveux sont prêts pour mon entretien". Elle appuie sur la touche "envoi".

Et puis peu après, en regardant de plus près le cliché qu’elle vient d’envoyer à papa maman, elle se rend compte qu’il y a un problème. Juste derrière elle sur la photo, on voit deux objets gênants. Deux vibromasseurs : un bleu et un rose, posés sur le réservoir des toilettes. Là, elle panique. Elle appelle au secours son frère, lui aussi destinataire du cliché.  Elle lui écrit "Mayday, Mayday !" et le supplie d'inonder le groupe familial de messages pour tenter de "noyer" la photo gênante dans le flux de messages.

Solidarité fraternelle 

On ne peut pas dire que la solidarité entre frère et soeur va alors jouer. Son frère ne va pas faire du tout ce qu’elle lui demande. Bien pire, le garçon va poster la photo de sa soeur (en cachant son visage) sur un réseau social de partage d’images. Des dizaines de milliers d’internautes éclatent de rire en découvrant l’arrière-plan. Alors, lecteurs, gare au danger du second plan dans les selfies. Il y a des rubriques entières sur le Web de gens qui ont été piégés par un reflet dans un miroir qui révèle la présence d'une personne nue, ou par un reflet dans leurs lunettes qui montre la page coquine qu’ils sont en train de regarder sur leur écran. Il y a aussi l’histoire récente d’une femme en voyage. Elle veut aguicher son mari en lui envoyant des photos d’elle en petite tenue depuis sa chambre d’hôtel sur le réseau Snapchat… Le seul souci c’est qu’on voit des chaussures d'homme dans le cadre, ce qui n'a pas beaucoup plu à son mari. Regardez vraiment ce qu’il y a sur vos photos avant d’appuyer sur "envoi"… Et n’oubliez pas que la meilleure photographie, c’est souvent celle que l’on ne montre pas.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)