T'as vu l'info ?, France info

T'as vu l'info ? Avec Macron, les conseils des ministres, c'est pas du pipi de chat

Emmanuel Macron a changé les conseils des ministres pour en faire un "exercice de management", raconte "Le Figaro". Cela n'a pas échappé à Guy Birenbaum.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
franceinfoGuy BirenbaumRadio France

Mis à jour le
publié le

Le premier conseil des ministres après les vacances d\'été a eu lieu le 28 août 2017.
Le premier conseil des ministres après les vacances d'été a eu lieu le 28 août 2017. (CHRISTIAN HARTMANN / POOL)

Pendant la visite privée de l’Elysée qu’Emmanuel Macron a organisée pour Laurent Delahousse, le président s’est vanté, lui qui est pourtant si modeste : "Je pense que je fais les conseils des ministres les plus longs et les plus collégiaux de la Ve République". Le Figaro vérifie l’affirmation présidentielle sur une pleine page, titrée "Le nouveau rituel du mercredi". Comment en sept mois, le président "manager en chef" (c’est en une) a transformé le conseil des ministres en "exercice de management".

Dans la start-up Nation, dans la start-up Macron, conseil des ministres rime avec disruption. Et pour disrupter avec le président, qui ne dort jamais, un conseil des ministres ça dure trois heures, contre deux sous les présidents précédents. Pas question de quitter l’Elysée avant 13 heures ou même parfois même 13h45. En plus, on laisse son smartphone à l’extérieur. Et pour une raison inquiétante, voilà ce que dit un participant :  "Les téléphones peuvent être actionnés à distance pour fonctionner comme des micros. Pas question que nos amis, situés dans les nombreuses ambassades qui jouxtent l’Elysée, ne pompent nos conversations." 

Huissiers et petits papiers

Du coup, comme les ministres ne peuvent pas s’envoyer de SMS, ils se font passer des petits mots grâce à "des huissiers vêtus en noir et blanc, la seule catégorie d’huissiers autorisés à pénétrer dans cette enceinte" . J’espère que ces petits mots passent à la broyeuse après, parce que quand on lit ce qui se passe au conseil, on comprend que les espions de tous les pays essaient de savoir ce qui se dit.

Mme Pénicaud, ministre du Travail, intervient sur tous les sujets ; elle a "un débit de mitraillette". Bruno Le Maire fait des exposés. Mais le plus terrible c’est qu’il y a à chaque fois un "incontournable quart d’heure Collomb". On apprend aussi qu’il est arrivé à la garde des Sceaux Nicole Belloubet d’entonner une chansonnette. Encore plus fou, le ministre de la Cohésion des Territoires, Jacques Mézard, lâche des traits d’humour grinçant. Même le président et son Premier ministre, Gérard Philippe, ne résistent pas à quelques blagues.

Mais attention, le conseil des ministres, ce n’est pas la fête du slip… Il arrive aussi que ça pète. Vous savez ce que dit le président perché au plafond quand une note est écrite dans un style trop technocratique ? "Pipi de chat !" On comprend qu’après ça, les ministres soient pressés de partir.

Le dicton du jour 

À la saint Théophile, quand le conseil s’achève, tous les ministres filent.

 

Le premier conseil des ministres après les vacances d\'été a eu lieu le 28 août 2017.
Le premier conseil des ministres après les vacances d'été a eu lieu le 28 août 2017. (CHRISTIAN HARTMANN / POOL)