T'as vu l'info ?, France info

Peinture sur bois...

Le cercueil peint va-t-il devenir tendance ? En tous cas, plusieurs artistes proposent à la famille des défunts de peindre leur cercueil. Une manière de le personnaliser et de rendre la dernière demeure moins standard qu'un cercueil traditionnel, couleur bois. Reste à savoir si tout le monde est prêt à ce genre d'excentricité ou si la démarche va choquer une bonne partie des familles de défunts.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

 L’autre info est en Haute Saône ce matin…

Nous voilà à Haut-du-Them Chateau-Lambert avec l’Est Républicain. Je vous propose de rencontrer Agnès Gaillard-Ladent qui s’intéresse à la décoration de votre cercueil...

**

Pardon ?**

On apprend dans l’Est Républicain que cette artiste diplômée des universités de Strasbourg en art plastique a eu comme un déclic quand elle a perdu sa maman. Elle n’a pas supporté l’idée de voir sa maman, si gaie, si rayonnante, dans une boîte en chêne foncé. Elle a donc décidé qu’il fallait peindre les cercueils. Elle explique je la cite, que "pour accompagner le défunt dans ce dernier navire, chacun peut avoir, sur son cercueil, ce qu’il a aimé". 

Et ça plaît ?

En tous cas elle propose aux familles de peindre les cercueils et d’en faire des pièces uniques rappelant la vie du défunt, ses émotions, sa personnalité. Et peu importe qu’il soit enterré ou crématisé. Chantal peint ce que l’on veut, à la demande :  un petit village des Vosges, des orchidées, un phénix. On apprend aussi que par souci de l’environnement Agnès a mis au point un mélange de peinture un peu spécial à base d’œufs bio, de pigments naturels, d’huiles essentielles et de cire d’abeille. Tout ça est autorisé. Agnès a un agrément de la préfecture de Haute-Saône depuis décembre 2013 et elle a présenté ses cercueils à l’automne dernier au salon du funéraire à Paris. Comme cette initiative m’a un peu surpris j’ai fouillé et je me suis aperçu qu’Agnès n’est pas du tout la seule peintre de cercueils. Il y a François Lassere, un artiste auvergnat du Puy de Dôme. J’ai aussi repéré une artiste belge, Marijke Poelman, qui peint les cercueils et les urnes ; elle pose même en photo sur le Web avec un cercueil avec une moto peinte sur le couvercle. Il y a aussi le site anglais creativecoffins qui vend des cercueils « fantaisie » depuis 2008… J’ai même trouvé un cercueil peint lors des obsèques de Peaches Geldof, la fille de 25 ans du chanteur Bob Geldof et de la présentatrice Paula Yates. Il y avait sur les côtés du cercueil  une peinture moyennement réussie représentant Peaches,  sa famille et ses chiens. Alors après tout, pourquoi pas des cercueils peints, personnalisés ? Comme l’écrivait Molière dans Le Dépit amoureux , "On ne meurt qu'une fois, et c'est pour si longtemps !"

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)