T'as vu l'info ?, France info

T'as vu l'info ? Les sondages bidons commencent à arriver !

Ce mardi matin, Guy Birenbaum a décidé de nous parler d'un sondage paru en Belgique.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Dans quelques mois a lieu l\'élection présidentielle.
Dans quelques mois a lieu l'élection présidentielle. (JULIO PELAEZ / MAXPPP)

Il s'agit d'un baromètre politique "La Libre-RTBF-Dedicated". Après avoir sondé un échantillon représentatif de 2 881 électeurs belges sur des questions belgo-belges – le droit de vote des étrangers, le vote obligatoire –, les sondeurs ont demandé à nos amis belges de se prononcer sur les élections présidentielles américaines et françaises.

Concernant les Amériques, c’est la candidate démocrate, Hillary Clinton qui emporte les faveurs de 70% des Belges sondés. 20% des sondés ne se prononcent pas et 10% seulement soutiendraient Donald Trump. Un sondage effectué  avant le gros coup de pompe d'Hillary Clinton.

Concernant la France, la surprise, c’est que 50% des sondés ne se sont pas prononcés, ils ne savent pas. Les sondés belges ont donc un avis quand c’est très très loin, les Etats-Unis, mais quand c’est frontalier, il n’y a plus personne. En même temps, si je faisais une interrogation orale autour de la table sur les noms des principales femmes et hommes politiques belges, les gens interrogés serez bien ennuyés.

Un sondage qui n'a aucun intérêt 

Du coup, chez les sondés belges qui ont répondu, ça donne 16% pour Nicolas Sarkozy, 11% pour Marine Le Pen et 6% pour François Hollande. Alain Juppé arrive à la quatrième place.

Ce n’est pas faire injure aux belges de dire que ce sondage n’a strictement aucun intérêt. Mais ce n’est pas une particularité belge. Je pense la même chose des sondages réalisés en France en ce moment, notamment de tous ceux concernant la primaire de la droite. Que valaient tous les sondages réalisés avant qu’on ne connaisse les huit candidats qui ont leurs parrainages ? Surtout, je mets au défi nos sondeurs politiques de me donner à 100 000 personnes près le nombre d’électeurs qu’il y aura pour cette primaire ou pour celle du Parti socialiste. Ils ne le savent pas. Leurs échantillons et leurs résultats de sondage sont donc bidons…

Le dicton du jour

"A la saint Aimé, tous les sondages me font bien marrer…"

Dans quelques mois a lieu l\'élection présidentielle.
Dans quelques mois a lieu l'élection présidentielle. (JULIO PELAEZ / MAXPPP)