T'as vu l'info ?, France info

J'aime ma plaque

En Belgique depuis mars, on peut personnaliser sa plaque d'immatriculation moyennant mille euros. Depuis c'est plus de cinq mille Belges qui ont déjà franchi le pas. Chacun y va de son petit nom en huit caractères maximum. Sont évidemment proscrites les combinaisons offensantes ou racistes. Une occasion de nous demander ce que nous mettrions sur notre plaque, si c'était autorisé en France.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Ce matin l’autre info passe par la Belgique…

Oui parce que nos amis Belges ont depuis mars dernier un privilège que nous ne possédons pas. Ils peuvent s’offrir pour leurs véhicules une plaque d’immatriculation sur mesure. Une plaque personnalisée qui coûte 1.000 euros, auxquels il faut ajouter 30 euros supplémentaires pour la fabrication et la livraison par la poste. Du coup, le site belge SUDPRESSE fait un premier bilan de cette mesure décidée par le gouvernement, huit mois après sa mise en oeuvre. Le bilan est assez positif puisque plus de 5220 Belges ont déjà fait l’acquisition d’une plaque personnalisée pour leur voiture. Il faut dire que l’État belge a supprimé presque toutes les règles, en laissant la liberté aux automobilistes de choisir les lettres et les chiffres figurant sur la plaque. Il y a tout de même des exceptions : les combinaisons offensantes, à caractère raciste ou insultant, forcément. D’autres combinaisons sont interdites comme les lettres CD qu’on pourrait confondre avec les plaques des corps diplomatiques. Il n’est pas non plus autorisé d’aligner trois chiffres, suivis de quatre lettres comme évidemment 007-Bond. Enfin, autre limite, la plaque ne peut pas compter plus de huit caractères. Impossible donc de rouler avec « MANNEKEN-PIS » à l'avant et à l’arrière….

Vous avez quelques exemples de plaques à nous donner ?

Je n’ai pas pu consulter l’intégralité des plus de 5.000 plaques d’immatriculation personnalisées mais SUDPRESSE fournit sur une double page un échantillon imagé du choix de quelques citoyens Belges qui posent fièrement en photo devant leur auto. Alors il y a Lucky qui a immatriculé sa Golf « LUCKY ». Merci Lucky. Marc qui a choisi « A VENDRE » pour sa Porsche. Joanna dont la Fiat 500 est immatriculée « NANA ». Michel a une Honda immatriculée « GOOGLE ». Maria a choisi « GRETA 1 », c’est le prénom de sa compagne. Mario qui a une Lamborghini s’est offert une plaque « POLICE ». Nicolas lui roule « COOL », c’est écrit sur sa plaque mais il est tellement cool qu’il a mis trois OOO. On en trouve aussi qui mettent un nom de boisson comme « ORVAL », c’est une bière ou « BACARDI », comme le rhum. Il y aussi des gens formidablement inspirés qui inscrivent la marque de leur voiture, comme ce possesseur d’une Golf GTI qui a fait écrire « GOLF GTI ». Et il y a enfin les sentimentaux comme ce conducteur ou cette conductrice qui a immatriculé sa grosse Mercedes « MAMAN » et ça c’est vraiment bien. En revanche je ne ferai aucun commentaire sur celui qui a collé un « HOT 69 » au cul de sa voiture. Et vous, Nicolas Dupont Aignan, pour 1030 euros et en huit lettres maximum, qu’écririez vous à l’avant et à l’arrière de votre auto ? Ne me répondez pas NDA c’est trop narcissique ni DEBOUT LA FRANCE ça fait quatorze lettres…

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)