T'as vu l'info ?, France info

Découvrez la prune finlandaise !

En matière d'excès de vitesse et d'infractions,éco la Finlande a mis en place une loi sur la progressivité du montant des amendes. Les amendes sont déplafonnées et proportionnelles au revenu : leur montant est donc calculé en fonction du montant des revenus. C'est ainsi qu'un homme d'affaires se retrouve à payer 54 024€ pour 23 kilomètres heures d’excès de vitesse... Il est assez moyennement ravi.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Ce matin l’autre info est en Finlande

caradisiac.com et Autoplus racontent la mésaventure survenue à un homme d’affaires finlandais nommé Reima Kuisla. Mésaventure qui fait aussi les délices d’autres médias du monde entier et qui va faire frémir le chauffard qui sommeille en chaque conductrice et conducteur français.

Qu’est-il arrivé à cet homme d’affaires ?

La semaine dernière Reima Kuisla se trouve dans sa Mercedes Classe S près de l'aéroport de Seinäjoen. Dans  une zone où la vitesse est limitée à 80 km/h. L’homme d’affaires dépasse les 100 km/h. Il est contrôlé à 103 km/h. Ce n’est pas son jour de chance.  L’homme d’affaires se fait arrêter par la police finlandaise et là c’est le drame…

C’est à dire ?

Le système finlandais est très différent du nôtre. Il y a là bas depuis neuf ans une loi sur la progressivité du montant des amendes. Les amendes sont déplafonnées et proportionnelles au revenu : leur montant est calculé en fonction du montant des revenus.

Et il s’est retrouvé avec une amende de combien ?

54 024€ pour 23 kilomètres heures d’excès de vitesse. Il faut dire que la fortune de l’homme d’affaires finlandais est connue. Il a des chevaux de course qui gagnent, des investissements immobiliers. Ses revenus 2013 se montent à plus de 6,5 millions d’euros. Et donc en vertu de la loi de progressivité des amendes en fonction du revenu il en a pour… 54 000€.

Il a aimé ?

Il brame, dans les médias, sur les réseaux sociaux, comme un élan finlandais en rut. En même temps je comprends un peu sa colère parce qu’à 4km/h près, s’il n’avait pas dépassé les 100 km/h, il n’aurait payé que 400 euros. Il parle donc d’une "loi discriminatoire qui pénalise la réussite". Monsieur Kusla laisse même entendre qu’avec une telle règle de calcul du montant des amendes, il devient difficile de rester dans un pays où je cite "il est impossible de vivre quand on est riche".  Du coup il se réjouit même  de ne pas avoir gagné davantage ! Je précise que d’autres chauffards finlandais ont déjà dû s’acquitter d’amendes de plus de 100 000 euros. worldcarfans.com raconte qu’en 2002, un responsable de Nokia a été flashé 25 km/h au-dessus de la limitation en Harley Davidson. Il a eu droit à une contravention de 116.000 euros… Marion Maréchal Le Pen êtes vous pour qu’on instaure un tel système de progressivité des amendes dans notre pays ? Surtout que pour votre parti l’insécurité routière n’est pas un enjeu. J’ai trouvé de très nombreux communiqués du Front national qui critiquent "la chasse aux automobilistes", il n’y a rien sur la sécurité routière dans votre programme et Marine Le Pen en personne a expliqué au mois d’août dernier sur RTL qu’il faut "supprimer les radars" qui "n'empêchent pas les accidents" mais qui "remplissent les caisses de l’État".  Vous êtes de sacrés laxistes au Front national ! Et vous caressez le lobby des automobilistes dans le sens du poil !

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)