Sous les projecteurs, France info

Sous les projecteurs. Juliette Binoche ouvre la Quinzaine des Réalisateurs à Cannes dans "Un beau soleil intérieur", de Claire Denis

Elle est, sans conteste, l'une des actrices françaises les plus connues dans le monde. Et elle est à Cannes jeudi pour présenter le film dans lequel elle joue, sUn beau soleil intérieur," réalisé par Claire Denis, en lice dans la Quinzaine des Réalisateurs. Juliette Binoche est "Sous Les Projecteurs".

Juliette Binoche, dans \"Un beau soleil intérieur\" de Claire Denis , sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs de Cannes.
Juliette Binoche, dans "Un beau soleil intérieur" de Claire Denis , sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs de Cannes. (CAPTURE D'ECRAN YOUTUBE)

On avait quitté Juliette Binoche en maîtresse de cérémonie à Cannes, fictive, dans le dernier épisode de la série Dix Pour Cent, diffusé il y a quelques jours sur France 2. Mais là, c’est la réalité qui la rattrape. Elle est en effet à Cannes, mais pour défendre un film, en ouverture de la Quinzaine des Réalisateurs jeudi 18 mai. Dans Un beau soleil intérieur, réalisé par Claire Denis, co-écrit par la romancière Christine Angot, elle joue Isabelle, une femme qui enchaîne les conquêtes, sans jamais trouver le réconfort qu’elle espère. Sensible, maladroite, battante, amoureuse éperdue puis perdue tout court.

Je crois qu'au fond, on est fait pour aimer

Juliette Binoche

à franceinfo

Habituée de Cannes, en compétition l’année dernière pour Ma Loute de Bruno Dumont, Juliette Binoche y a remporté le Prix d’interprétation en 2010, pour Copie Conforme d’Abbas Kiarostami. D’elle, on retient les prix, le César en 2014 pour Sils Maria d’Olivier Assayas, l’Oscar du meilleur second rôle en 1997 pour Le Patient Anglais, mais au centre il y a les films, le plaisir de jouer qui reste visible chez elle, éclatant dans Un beau soleil intérieur une fois encore.

Pour un acteur, un film est un prétexte d'exploration

Juliette Binoche

à franceinfo

Et d’ailleurs, à Cannes comme ailleurs, c’est le cinéma qu’il s’agit de défendre pour elle : "Les films, parfois, aident à vivre", dit-elle. En France, pour Leos Carax, André Téchiné ou Jean-Luc Godard, comme à Hollywood, pour les super-productions Godzilla ou Ghost In The Shell ces dernières années, Juliette Binoche semble bien actrice avant d’être star.

Juliette Binoche, dans \"Un beau soleil intérieur\" de Claire Denis , sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs de Cannes.
Juliette Binoche, dans "Un beau soleil intérieur" de Claire Denis , sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs de Cannes. (CAPTURE D'ECRAN YOUTUBE)