Quoi de neuf ?, France info

"Repair Café": Il y a une vie après la casse

Connaissez vous le concept des « Repair café » ? Ce sont des ateliers où il est possible de réparer les objets cassés. La France commence à céder à cette tendance qui nous vient des Pays-Bas.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(© Maxppp "Repair Café": Il y a une vie après la casse)

Rien ne se jette, tout se répare. Dans les "repair café" vos objets peuvent avoir une seconde vie donc pas question de les jeter à la poubelle. Dans ces lieux improbables, toutes les réparations gratuites sont possibles : meubles, appareils ménagers, vélos, jouets, ordinateurs.

Tout y passe à condition de trouver votre réparateur d’un jour

Le concept né à Amsterdam, en 2009, fait de plus en plus d’adeptes. Si bien que d’immenses communautés se sont fédérées pour lutter à leur manière contre l’obsolescence programmée des objets du quotidien, contre le gaspillage. En France, depuis la création des deux premiers « Repairs cafés » à Nice et Vauréal dans le Val d’Oise, une trentaine de ces ateliers se sont montés avec le soutien des municipalités. Partager, apprendre et réparer, une démarche qui trouve un écho auprès de consommateurs soucieux de faire des économies.

Et c’est à Lyon que l’initiative va encore plus loin. Alors que 66% des appareils qui tombent ne sont pas réparés et partent directement à la casse, un site internet propose cette fois d’échanger les objets cassés. Sophiane Zenouda, fondateur de la plateforme repair-market.com 

(© Maxppp "Repair Café": Il y a une vie après la casse)