Cet article date de plus de six ans.

Y aura-t-il des cerises cette année ?

écouter (5min)
Le pesticide utilisé jusqu'à l'an dernier pour protéger les cerisiers des moucherons est désormais interdit et cela pose un problème aux producteurs. On découvre ainsi qu'on a consommé, saison après saison, des fruits traités avec un produit classé cancérogène possible.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (©  M.studio / Fotolia)

Le diméthoate est interdit en France depuis le 1er février, sur avis de l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses). Les arboriculteurs du sud de l'Hexagone ont manifesté leur inquiétude face à une perte importante de production : ils assurent en effet ne disposer d'aucune alternative pour protéger leurs fruits contre les attaques d'un moucheron particulièrement agressif, la Drosophila Suzukii.

Le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll va d'ailleurs lancer une procédure rare, la clause de sauvegarde, pour suspendre les importations de toutes cerises traitées par le diméthoate.

Il s’agit de protéger les consommateurs, mais aussi d’éviter de créer une situation de distorsion de concurrence défavorable aux producteurs français.

On découvre ainsi qu'on a consommé, saison après saison, des fruits traités avec un produit classé cancérogène possible.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.