Question de choix, France info

Les végétariens ont leur label

Le label V permet aux végétariens et aux véganes d'être sûrs des produits qu'ils achètent. Ce label créé par l'union végétarienne de France arrive dans notre pays. Une marque de distributeur lance même une gamme labellisée V.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Le label V arrive en France

Le label V est  destiné aux végétariens et aux véganes. Lancé il y a 20 ans par l’union végétarienne européenne, il est déjà très présent en Suisse, en Italie, en Allemagne, en Belgique… où il est apposé sur plus de 10 000 références.

L’association végétarienne de France a décidé de développer ce label dans l’hexagone. Le label V permet au consommateur d’être sûr des produits qu’il achète, car le sujet n’est pas aussi simple qu’il en a l’air. Des jus de fruits par exemple, ou encore du sucre, peuvent ne pas avoir droit au label, dont il existe d’ailleurs deux versions.

Les produits labellisés V ne seront pas réservés aux magasins bio ou aux épiceries spécialisées

Une enseigne de la grande distribution lance une gamme végétarienne et végane, labellisée par l’association végétarienne de France.

Si la grande distribution s’y intéresse, c’est qu’il y a un marché.

4% de la population française serait totalement végétarienne

Et les véganes seraient quelques dizaines de milliers.

Les véganes ne portent pas de cuir, ni même de pull en laine. Ils ne vont pas au zoo et ne pratiquent pas l’équitation. Ils excluent tout produit ou même service issu des animaux.

Le véganisme est une manière de défendre les droits des animaux.

(©)