Question de choix, France info

Les poissons pêchés en eaux profondes

Certains poissons, inconnus des consommateurs il y a quelques années sont désormais proposés chez les poissonniers et sur les étals des grandes surfaces. Ce sont des poissons pêchés en eaux profondes. Ils sont assez faciles à repérer car ils ne sont pas très beaux à regarder, mais ce n'est pas pour cela qu'il vaut mieux les éviter.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

On sait que le poisson n'est pas inépuisable . Victimes de la
surpêche, certaines espèces sont menacées. Nous avons appris à ne pas manger de thon rouge, à limiter
notre consommation de cabillaud, d'espadon ou de colin...

Parce que les ressources s'épuisent, de nouvelles têtes apparaissent sur les étals. Ce sont des
poissons que des navires vont chercher au
plus profond des océans. Mais la pêche en eau profonde est une catastrophe pour l'environnement.

L'association Bloom , qui œuvre pour la conservation marine
et la pêche durable a enquêté auprès des 6 principales enseignes de la grande distribution qui ont
des poissonneries dans leurs magasins où certaines espèces issues des grands fonds figurent
toujours  en bonne place, comme le sabre noir, la lingue bleue et le grenadier. Ce sont  des
poissons à éviter
. Leur capture détruit les écosystèmes, mais aussi la survie de ces espèces dont  la croissance est lente, et qui se
reproduisent peu. Au rythme où ils sont pêchés, ils pourraient disparaître d'ici
5 ans.

Dans le classement de Bloom , c'est le groupe Casino qui est le
plus vertueux. Mais que cela ne vous empêche pas d'aller acheter vos harengs,
maquereaux, crevettes... chez votre artisan poissonnier préféré.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)