Question de choix, France info

La slow cosmétique

Consommer la beauté différemment, c'est ce que propose la slow cosmétique, un nouveau concept lancé par un esthéticien. Pour Julien Kaibeck, nous achetons trop de produits, et nous les utilisons mal. Il propose de revenir aux "essentiels"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Les secrets de la beauté et de la jeunesse sont-ils vraiment dans les tubes et les flacons de
l'industrie cosmétique ? Nous avons tous un jour été tentés d'y croire. Mais que nous apportent toutes ces
crèmes, ces sérums miracles et ces
baumes censés ralentir les effets du temps ? Peut-on  limiter le nombre de ces produits et les
rendre aussi efficaces ?

 
Pour Julien Kaibeck, esthéticien et diplômé en cosmétique, on
ne peut pas faire attention à son alimentation et se mettre n'importe quoi sur
la peau. Il est à l'origine d'un nouveau mouvement : la slow cosmétique. 
Julien Kaibeck est un esthéticien cosméticien d'un nouveau
genre, qui commence à avoir une certaine notoriété. Pour lui il n'y a plus de
mauvaises crèmes sur le marché, car elles sont toutes très contrôlées, mais il
affiche une nette préférence pour les marques bio, qui ne font pas appel à des produits issus de la chimie de
synthèse. Il explique aussi que la façon d'appliquer les
cosmétiques est essentielle, qu'il est inutile
de mettre beaucoup de crème si on ne
masse pas sa peau. Réduire le nombre de produits, mais choisir des produits de
meilleure qualité est son leitmotiv.

Julien Kaibeck est l'auteur de Adoptez la slowcosmétique ,
paru chez Leduc Editions.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)