Cet article date de plus de huit ans.

La BEL sauvera-t-elle le bac L ?

écouter (5min)
On peut désormais plus facilement entrer dans une école de commerce ou un Institut d'études politiques de province après un parcours littéraire. Et ce grâce à la " BEL ", la Banque d'épreuves littéraires.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (©)

Explications avec Marc Even, président de l'Association des professeurs de Premières et
lettres supérieures (APPLS) et enseignant au lycée Faidherbe de Lille.

Présentation de la BEL sur le site de l'Ecole normale supérieure

Présentation de la Banque d'épreuves littéraires en 2010 par le ministère de l'Education nationale :

"La Banque d'épreuves littéraires (BEL) est constituée des
épreuves d'admissibilité au concours A/L de l'ENS (Ulm), au concours
littéraire de l'ENS de Lyon et au concours " langue étrangère :
anglais " de l'ENS de Cachan. Certaines épreuves sont, depuis 2009,
communes aux trois écoles normales supérieures. À compter de la session de
concours 2011, la BEL s'ouvre à de nouvelles écoles et formations.

L'accord conclu entre les ENS et les écoles et formations
partenaires a pour objectif de permettre à un plus grand nombre de candidats
issus de khâgne d'intégrer des écoles ou formations variées, à partir de
l'ensemble des épreuves écrites de l'ENS ou des ENS auxquelles ils se
préparent. Les ENS restent organisatrices des concours et conceptrices des
sujets et des programmes. Les contenus de formation dispensés dans les classes
préparatoires littéraires ne connaissent aucun changement.

Les écoles et formations membres de la BEL prennent
désormais en compte les épreuves écrites de la banque comme l'une des
composantes des voies d'admissibilité dans leurs cursus, selon des modalités
présentées, pour chaque partenaire, dans les annexes ci-jointes. Elles peuvent
maintenir, si elles le souhaitent, leurs propres voies et / ou épreuves de
recrutement en parallèle de la banque d'épreuves.

En fonction des résultats qu'ils auront obtenus aux épreuves
écrites de la BEL et aux autres éventuelles épreuves d'admissibilité, certains
candidats auront la possibilité de se présenter aux épreuves d'admission
d'autres concours et formations, auxquels ils se seront préalablement inscrits
." Lire la suite.

 

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.