Cet article date de plus de dix ans.

Les frais bancaires liés à l'absorption de la carte bancaire

écouter
Julia se dit désagréablement surprise car sa banque lui a facturé des frais aussi élevés que sa cotisation de carte bancaire. Elle avait composé trois fois son code mais avec une erreur et donc sa carte a été absorbée par le DAB, le distributeur de billet.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Après trois codes erronés et pour d'évidentes raisons de
sécurité, la carte est absorbée. Ce qui génère des frais qui figurent dans les
conditions générales que la banque remet à chaque client et que l'on lit
rarement. La facturation est très
différente selon les banques de moins de 30 euros à plus de 70 euros.

Pour ne pas oublier son code un banquier anglais conseille d'écrire
son numéro de code sur sa carte. Il faut inscrire non pas son code mais son
code plus une ou deux ou trois unités de plus que les chiffres réels. Imaginez que votre code de carte bancaire soit 3752.
Ce n'est pas 3752 que vous allez écrire sur votre carte mais ce chiffre auquel vous allez ajouter
deux par exemple. 3 deviendra 5, 7 deviendra 9, 5 deviendra 7 et 2 deviendra

  1. Vous écrirez donc non pas 3752 mais 5974.

En cas de vol, le voleur va déjà composer le code écrit. Comme il sera
faux, il lui restera deux tentatives avant que la carte soit absorbée. La
probabilité pour qu'il découvre le bon code en deux tentatives est quasiment nul. Et de
cette manière on n'oublie plus son code.

L'ISF va subir des changements
cette année. Qui devra faire une
déclaration et payer le 15 juin prochain ?

Ceux qui ont un patrimoine net privé compris entre 1,3
millions d'euros et moins de trois millions d'euros n'ont plus à remplir la
déclaration ISF, l'imprimé 2725. Ils ont du remplir dans leur déclaration de revenu l'imprimé
2042, la case qui demande la valeur nette de leur patrimoine. Ils recevront  un avis d'imposition ultérieurement  et devront payer leur ISF le 17 septembre 2012.

Ceux qui ont un patrimoine de plus de trois millions
d'euros doivent remplir l'imprimé spécifique à l'ISF numéro 2725
et devraient payer leur ISF le 15 juin 2012. Donc, pour ces
contribuables, rien ne change.

Jérôme et Sylvie ont souscrit comme de nombreux Français
un contrat d'assurance vie. Ils versent des primes sur leurs deniers communs.
Dans la distribution des rôles Sylvie est bénéficiaire du  contrat. La question du couple a trait au
régime successoral de l'assurance vie. Que se passe-t-il si le bénéficiaire
décède avant le souscripteur ?

C'est une question importante car la doctrine fiscale a
changé en la matière. Pour ceux qui voudraient disposer de toute la doctrine en
la matière, c'est une réponse ministérielle
enregistrée sous le numéro 26231 au
Journal Officiel du 29 juin 2010.

Si le bénéficiaire décède avant le souscripteur,
que les primes sont versées par
l'intermédiaire des revenus communs du couple, la valeur du contrat  d'assurance vie au jour du décès (on parle
techniquement de valeur de rachat) entre
pour moitié dans l'actif de communauté, en théorie soumis aux droits de
succession.

Mais le conjoint survivant ne paie plus de droits de
succession. Ce changement de doctrine à des
conséquences pour les autres héritiers non exonéré qui devront payer plus de
droits de succession.     

Mauricette est une adulte handicapée. Elle voudrait
connaître le montant actuel de l'allocation adulte handicapé.

Aujourd'hui, l'AAH est de
759,98 euros.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.