Question d'argent, France info

Le prix de l'immobilier en Ile de France

Patrick Lelong répond à Quentin, Clémentine et Jean-Louis au sujet du prix de l'immobilier en Ile de France, d'une taxe sur les loyers élevés et sur le mécanisme de défiscalisation.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Quentin demande si les prix de l'immobilier
baissent de façon importante en Ile de
France.

Alors plutôt que de relayer les conversations du café de
commerce où l'on entend que l'immobilier s'effondre, que la bulle éclate, mieux
vaut se tourner vers les faits, et en particulier les chiffres des notaires.
Alors oui, dans l'ancien, tous logements confondus, les prix d'octobre 2012 à
janvier 2013 en Ile de France ont baissé de 1,1%. Ce n'est pas
négligeable mais ce n'est pas non plus la bérézina. Et pour Paris intra-muros,
les prix résistent. Ils restent à un niveau jugé stable sur la même période
d'une année.

Avec quel prix au m2 ?

Un prix de 8.320 euros pour un appartement ancien. Pour les maisons anciennes en Ile de France, les prix ont
baissé de façon plus significative pour la même période de 1,5%. En revanche, il y a un facteur qui lui a changé. Le nombre de ventes en immobilier ancien a baissé de 20% de novembre 2012 à janvier 2013 . Et on se
rend compte que plus on se rapproche de 2013 et plus le nombre de vente
diminue.

Clémentine a
entendu parler d'une taxe sur les loyers
élevés. En quoi consiste-t-elle ?

C'est une taxe instituée en janvier 2012 pour sanctionner
les propriétaires qui louent de très petites surfaces à des prix prohibitifs.

Comme les chambres de bonne par exemple ?

Exactement pour les surfaces inférieures ou égales à 14 m2,
louées en nue ou en meublée pour une période de 9 mois et dont le loyer est
supérieur à 40 euros.

Et quel est le montant de la taxe ?

Selon l'écart entre le loyer pratiqué et la valeur de
référence, la taxation sera de 10% à 40% 
du montant du loyer.

Une question sur la location meublée de Jean-Louis.
Existe-il encore un mécanisme de défiscalisation en 2013 ?

Oui. Le dispositif dit Censi Bouvard   a été prolongé jusqu'en 2016 alors qu'il
devait prendre fin en décembre de l'année dernière.

Et quel est l'avantage fiscal ?

C'est une réduction d'impôt de 11% plafonnée à 300.000 euros pour une acquisition d'un
appartement meublé qui sera donné à l'exploitation par un professionnel. C'est
dans cette catégorie que l'on retrouve souvent les résidences étudiantes par exemple. 

Il y a des conditions à respecter ?

Il faut conserver le bien et le louer pendant 9 ans sinon
l'avantage fiscal sera remis en cause par l'administration fiscale. La réduction d'impôt s'étale sur les 9 années.
Une réduction qui peut être reportée d'une année sur l'autre, dans certains
cas.

C'est le seul régime de défiscalisation pour la location
en meublée non professionnelle ?

Non. Le Censi Bouvard limite la réduction d'impôt à
3.60 euros par an pendant 9 années. Ceux qui ont une tranche d'imposition
plus élevée peuvent opter pour une autre solution dite de l'amortissement.

En quoi consiste-t-il ?

On déduit chaque année et sans limitation environ 2% chaque
année du prix du bien et de 10% par an pour le mobilier.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)