Cet article date de plus de neuf ans.

Le PEL et la prime d'Etat

écouter
Jean-Louis voudrait ouvrir un PEL, un plan d'épargne logement et disposer d'un maximum de prime d'Etat. Comment doit-il procéder ? Mais avant toute chose, rappelons les caractéristiques du PEL.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
 (©)

C'est la conjonction de deux
opérations. La constitution ou la valorisation d'un capital d'une part et
d'autre part le droit à un prêt immobilier. On peut se contenter de faire
fructifier ses économies. Dans ce cas le rendement garanti est de 2,50%. Le
montant maximum que l'on déposer sur son PEL est de 61.200 euros. On peut
faire valoir ses droits à prêt et dans ce cas, si on s'y prend bien, obtenir
une prime d'un maximum de 1.525 euros pour l'achat d'un logement
performant énergétiquement  ou de
1.000 euros dans les autres cas.  Et
là, le rendement financier devient plus intéressant. Un point de plus avec
3,50%. Il faut garder son PEL pendant 4 ans pour disposer du droit à prêt dont
le montant dépend des intérêts acquis.

**Plus on a épargné et plus

on a droit à un prêt important, c'est bien cela ?**

Oui jusqu'à 92.000
euros.

**C'est peu pour

financer une opération immobilière.**

Oui mais l'épargne constituée
plus le prêt d'épargne logement sont considérés comme un apport par les
banques. Et plus de 100.000 euros d'apport ce n'est pas négligeable pour
financer un achat immobilier.

**Alors comment  percevoir cette prime de 1 525

euros ?**

Jean-Louis peut faire un
premier versement important et de faibles versements chaque mois. Par exemple,
il faut verser à l'ouverture  33.800
euros, puis 100 euros par mois pendant quatre ans. Puis emprunter le maximum soit
92.000 euros sur une durée qui peut aller jusqu'à huit ans car au-delà, même
si on peut emprunter sur 15 ans, le plafond du prêt diminue. Sur 15 ans, ce
plafond est de 48.255 euros.

**On emprunte aujourd'hui à

quel taux avec un prêt adossé
au PEL?**

4,20%.  Hors assurance.

**Quel intérêt d'emprunter

par l'intermédiaire d'un PEL plutôt que
d'emprunter avec un prêt plus général ?**

Plusieurs remarques. Le prêt
PEL est obtenu au bout de quatre ans. On ne sait pas quels seront les taux pratiqués
dans quatre ans. On sait seulement aujourd'hui qu'ils sont très bas et qu'il est
plus probable, une fois que nous aurons renoué avec la croissance  qu'ils augmentent plutôt qu'ils
baissent.  Et puis, ce prêt, rappelons-le, est assimilé à un apport. Or, plus l'apport  sera important et plus le prêt à négocier avec
la banque sera attractif

On peut profiter de la
question posée par Jean-Louis pour parler des autres atouts du PEL.

On peut par exemple céder ses
droits à prêts à son conjoint, ses parents, ses enfants, ses frères et sœurs,
neveux et nièces, conjoints de frères et sœurs, oncles et tantes  du conjoint. La liste est longue.

**C'est aussi valable pour

ceux qui sont pacsés ?**

Non. Pas de cession du droit
à prêt pour les concubins, pacsés ou non. 

De combien de temps dispose t-ton

pour demander un prêt au bout de 4 ans ?

Pour les Plan d'Epargne
logements ouverts depuis le 1er mars 2011, le titulaire du PEL
dispose de cinq années pour faire valoir son droit à prêt.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.