Prenez soin de vous, France info

Prenez soin de vous. Protégez-vous du soleil

Tous les jours, Edwige Coupez propose des clés et des conseils pour le bien-être au quotidien. Aujourd'hui, comment protéger sa peau du soleil, premier facteur déclenchant des cancers de la peau. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Un enfant est protégé des rayons UV du soleil par une crème de protection.
Un enfant est protégé des rayons UV du soleil par une crème de protection. (MAXPPP)

Près de 1 800 morts et plus de 15 000 nouveaux cas chaque année en France : les mélanomes ne représentent que 10% des cancers de la peau, mais sont les plus graves. Le soleil est le premier facteur déclenchant, d'où l'intérêt de rappeler quelques consignes de prévention avec les beaux jours. Il ne s'agit pas de renoncer aux terrasses des cafés ou à la plage cet été. Mais de "s'exposer de manière raisonnée et raisonnable", pour reprendre la formule du dermatologue Luc Sulimovic, président du Syndicat national de dermatologie et vénéréologie, qui mène une campagne de sensibilisation et de dépistage toute la semaine.

"La meilleure protection, rappelle-t-il, ce n'est pas la crème, mais les vêtements, chapeau et lunettes de soleil". Pour les enfants et ceux qui pratiquent des sports aquatiques, il existe dans les grandes enseignes de sport des maillots de bains et des tee-shirts anti-UV couvrants. "La crème, c'est uniquement pour les zones non protégées. Les bras, les jambes, le visage". À condition, de l'appliquer en quantité suffisante : une cuillère à café pour chaque membre, à appliquer vingt minutes avant de s'exposer et à renouveler toutes les deux heures.

On n'oublie pas la planète

Choisissez de préférence une crème biodégradable et non polluante, pour la protection de la planète, avec un indice de protection en fonction de votre phénotype (votre type de peau) : 50+ pour les peaux très claires. Si vous avez une peau mate ou noire, vous avez moins de risques de coup de soleil, mais il faut quand même vous protéger. Attention aussi à l'intensité lumineuse. Le Syndicat des dermatologues a lancé en partenariat avec Météo France une appli gratuite Soleilrisk, qui vous donne l'indice UV et des conseils de protection, grâce à la géolocalisation partout dans le monde. À partir d'un indice 5/6, évitez de vous exposer entre midi et 16h.

Si vous respectez ces conseils, vous devriez éviter les coups de soleil. Plus vous en avez, plus vous piochez dans votre capital soleil. Or quand il est épuisé, le risque de cancer augmente. Il est multiplié par deux ou trois s'il y a des antécédents chez l'un de ses parents. Et par quatre ou cinq si on a plus de 50 grains de beauté sur le corps. Ce sont ces personnes dites à risque que les dermatologues invitent à se faire dépister gratuitement cette semaine. Rendez-vous en ligne sur la plateforme dermatos.fr.

Un enfant est protégé des rayons UV du soleil par une crème de protection.
Un enfant est protégé des rayons UV du soleil par une crème de protection. (MAXPPP)