Prenez soin de vous, France info

Prenez soin de vous. L'écologie spirituelle, ou comment s'aimer soi-même

Tous les jours, Edwige Coupez propose des clés et des conseils pour le bien-être au quotidien. Aujourd'hui, l'écologie spirituelle.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Portrait de Satish Kumar, activiste, éditeur, promoteur de la simplicité volontaire indien, militant du désarmement nucléaire et pacifiste.
Portrait de Satish Kumar, activiste, éditeur, promoteur de la simplicité volontaire indien, militant du désarmement nucléaire et pacifiste. (JEROME FOUQUET / MAXPPP)

Prenez soin de vous, aimez-vous ! Ça peut paraître un peu simple, un peu stupide de bon matin. Mais nous sommes nombreux à nous dénigrer au quotidien, à ne pas nous respecter, à nous laisser polluer par des pensées négatives. Commencer par se regarder avec bienveillance, c'est pourtant la base d'une vie meilleure, affirme Satish Kumar. Pour ce discipline de Gandhi installé en Angleterre depuis 45 ans, c'est même la première étape d'un projet bien plus vaste qu'il appelle dans un livre intitulé Pour une écologie spirituelle, traduit en français aux éditions Belfond.

L'écologie spirituelle c'est en quelque sorte le fait de s'aimer soi-même pour pouvoir ensuite aimer et respecter l'ensemble des êtres vivants et la nature. Et c'est là que l'approche de Satish Kumar est intéressante. Il ne signe pas un énième manifeste écologique. Il ne lance pas d'injonction à agir face à l'urgence du réchauffement climatique. Non, il place l'Homme dans une vision globale du monde, où son bien être dépend directement de l'état de la planète. Si l'eau, l'air, le sol sont pollués, nous ne pouvons pas aller bien.

Tous responsables

Nous faisons donc partie d'un tout et on en vient au spirituel du titre. Satish Kumar nous dit comment s'exprime cette spiritualité à travers nos valeurs au quotidien : l'empathie, la bienveillance, la générosité, l'entraide, vont agir agir directement sur le bien-être des autres et de la planète. Tout est effectivement connecté selon lui. Et à ce titre, nous avons tous une responsabilité, voire une obligation à agir. D'ailleurs pour Satish Kumar, le réchauffement climatique, le consumérisme, l'individualisme, le matérialisme ne sont pas des problèmes. Lui y voit des opportunités pour changer. Il nous exhorte à ne plus nous comporter comme des touristes sur Terre, qui exigent et prennent toujours plus de choses pour eux. Il appelle donc à nous interroger sur notre alimentation, nos vêtements, nos moyens de transports. Pour changer notre mode de vie et plus largement engager la transformation nécessaire de notre monde. On retrouve la métaphore du colibri : tous les grands changements commencent par de simples actes individuels.

L'actrice Marion Cotillard, très engagée dans la lutte contre le réchauffement climatique signe la préface de ce livre. Et elle souligne ce postulat de départ : en prenant soin de nous, en nous aimant nous-même, et bien nous prenons aussi soin des êtres et de la nature qui nous entourent. Le livre s'appelle Pour une écologie spirituelle, de Satish Kumar, et il est publié chez Belfond.

Portrait de Satish Kumar, activiste, éditeur, promoteur de la simplicité volontaire indien, militant du désarmement nucléaire et pacifiste.
Portrait de Satish Kumar, activiste, éditeur, promoteur de la simplicité volontaire indien, militant du désarmement nucléaire et pacifiste. (JEROME FOUQUET / MAXPPP)