Prenez soin de vous, France info

Prenez soin de vous. Après le coworking, le "coliving" réinvente les espaces d'habitation partagés

Tous les jours, Edwige Coupez propose des clés et des conseils pour le bien-être au quotidien. Aujourd'hui, le coliving ou l'habitat partagé.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Des résidents d\'un coliving se retrouvent dans la cuisine d\'un logement, à Berkeley (Californie).
Des résidents d'un coliving se retrouvent dans la cuisine d'un logement, à Berkeley (Californie). (CHRISTIAN SCIENCE MONITOR / CHRISTIAN SCIENCE MONITOR / GETTYIMAGES)

Optez pour l'habitat partagé. Imaginez une personne âgée, seule dans une grande maison, qui réaménage son intérieur pour y vivre avec des étudiants ou une famille avec enfants. La tendance émerge dans les pays anglo-saxons. On appelle ça le "coliving". Transposition pour le logement du coworking, ces espaces de travail collaboratifs qui connaissent un gros succès en France. Ils ont presque doublé en deux ans. L'idée maintenant n'est donc plus seulement de partager un bureau, mais de réinventer le vivre ensemble.

Espces privés et zones partagées

L'idée est toujours de réduire les espaces privés à la faveur des espaces partagés. Mais avec parfois des services associés comme une salle de sports ou de cinéma. Ça peut être un immeuble avec 1 000 logements ou une maison, en fonction des besoins de chacun. C'est ce qu'explique Fabrice Simondi, le président de Co-liv, association qui regroupe les acteurs mondiaux du secteur : "Il n'y a pas une forme de coliving, il y a plein de formes d'habitat qui se développent où il y a du partage, Par exemple, j'ai 45 ans, je souhaite avoir ma cuisine mais je serais très content de partager un jardin, une grande terrasse et ma fille, qui a 18 ans, préférerait, au lieu d'avoir 25 mètres carrés très chers à Paris, avoir une chambre de neuf mètres carrés, une grande cuisine communautaire et un grand salon."

Le coliving est aussi une manière de répondre aux prix de l'immobilier. À Zurich en Suisse, où le prix du mètre carré atteint 20 000 euros, 20% de l'habitat est déjà communautaire. Au total, il y a 130 colivings répertoriés en Europe, dont une trentaine seulement en France, dans des zones de forte tension immobilière, comme Marseille ou Paris avec ces 9 300 euros le mètre carré en moyenne.

Un mode de vie qui séduit au-delà des millennials

Le coliving s'adresse à tous et pas seulement aux jeunes millennials, urbains et nomades qui recherchent spontanément ces communautés. La moyenne est de plus de 40 ans sur certains sites.

Le coliving apparait du coup aussi comme une réponse à l'épidémie de solitude qui touche les grandes villes. Selon une étude du Credoc publiée il y a un an, plus de deux millions de jeunes français souffrent de solitude. Et un million et demi de seniors de plus de 75 ans. Et plusieurs études ont montré que la solitude augmentait le risque de mortalité, autant que le tabac, l'alcoolisme ou l'obésité.

Si l'expérience vous tente, vous pouvez trouver adresses et modes d'emploi sur le site de Co-liv. La deuxième conférence mondiale sur le sujet se déroule à Paris les 11 et 12 octobre sur le site des Grands Voisins.

Des résidents d\'un coliving se retrouvent dans la cuisine d\'un logement, à Berkeley (Californie).
Des résidents d'un coliving se retrouvent dans la cuisine d'un logement, à Berkeley (Californie). (CHRISTIAN SCIENCE MONITOR / CHRISTIAN SCIENCE MONITOR / GETTYIMAGES)