Cet article date de plus d'un an.

"Jour de gloire" : une fiction tournée et diffusée en direct dimanche 24 avril sur Arte intègrera le résultat de la présidentielle

La plateforme d’Arte propose ce film qui intègrera l’annonce du résultat de la présidentielle, à 20h. Et avec une fin qui dépendra du vainqueur.

Article rédigé par franceinfo ­, Célyne Baÿt-Darcourt
Radio France
Publié
Temps de lecture : 7 min
"Jour de gloire" sur Arte. (CAPTURE D'ECRAN)

C’est un ovni télévisuel. Jour de gloire est une fiction filmée et diffusée en direct. Dimanche 24 avril, de 19h à 20h05, au soir du second tour de la présidentielle, arte.tv et YouTube, ainsi qu’une trentaine de salles de cinéma en région, retransmettront ce film signé Jeanne Frenkel et Cosme Castro, deux spécialistes du métacinéma.

C’est l’histoire de deux frères, interprétés par Félix Moati et Julien Campani, qui se retrouvent dans leur village après des années de séparation. Leur histoire intime va se mêler au réel puisqu’ils découvriront eux aussi le résultat de l’élection à 20h devant leur télé. "Les comédiens sont complètement dans la peau de leurs personnages. C'est donc le personnage qui va réagir. En fonction du vainqueur de la présidentielle, il y a deux réactions prévues", raconte la co-autrice et coréalisatrice Jeanne Frenkel, dont la principale crainte est la météo de dimanche soir. "On a fait un gros travail pour appréhender ce paramètre et être certains d’être contents de toutes les façons, qu’il fasse beau ou qu’il pleuve. La météo, ça raconte des choses. Quand on se dit des choses tristes sous la pluie, c'est encore plus fort. Tout ça, on l'a anticipé, on a des options assez différentes en fonction de la météo. C'est assez passionnant de penser à tout ça." Aucune partie n’est enregistrée, tout sera en direct, même la musique de Flavien Berger.

"Ce film-là, c'est vraiment notre défi le plus ambitieux"

Jeanne Frenkel

sur franceinfo

 "Ça fait des années qu'on expérimente, qu'on fait à chaque fois un peu plus ambitieux avec un peu plus de monde, un peu plus de figurants, un peu plus de caméras, un peu plus, toujours un peu plus…On a acquis un savoir-faire avec le temps et, là, c'est l'éclate. C'est l'apogée de tous nos rêves qui sont réunis dans ce projet-là. C'est incroyable !", conclut Jeanne Frenkel.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.