Cet article date de plus de six ans.

Planète Géo. Le Kenya, roi de la rose

écouter (3min)

Les fleurs seront de la fête à Noël et au Nouvel An : savez-vous d'où viennent la plupart des roses qui se retrouvent dans nos vases ? Du Kenya ! Enquête de Gwenaëlle Lenoir sur un marché qui fournit l'Europe et au-delà.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
"Planète Géo" : une photo, un reportage, une carte ou un portrait issus du magazine "Géo". (ARTHUR DEBAT / GETTY IMAGES)

Berceau de la rose, la vallée du Rift

Cultivées sur les rives du lac Naivasha, dans la vallée du Rift, les roses à peine écloses s’envolent pour l’Europe et jusqu’à 6 500 kilomètres de là. Des bouquets vendus à petit prix que l’on retrouve, deux jours après la cueillette, à Paris, Londres ou Moscou, et même à Los Angeles.

Hérons, pélicans, cormorans, aigles pêcheurs, le lac est un paradis pour oiseaux. (Géo Pascal MAITRE)

Le boum de l'horticulture industrielle 

En 20 ans, une soixantaine de fermes se sont installées au bord du lac mythique Naivasha, la deuxième réserve d'eau douce du pays qui abrite pas moins de 450 espèces d'oiseaux. L’équilibre écologique en est modifié.

Ce secteur horticole est devenu la deuxième source de revenu pour le Kenya et produit du travail à beaucoup de personnes : la main d’œuvre est nombreuse, peu coûteuse.

Livraison dans le monde entier

Les roses mises aux enchères dans la coopérative Royal FloraHolland. (Géo Pascal MAITRE)

A proximité du lac Naivasha, l’aéroport de Nairobi d’où partent les roses dans le monde entier, avec un passage en Hollande, dans le Wall Street des fleurs, près d’Amsterdam : 28 millions de fleurs coupées y transitent, plus de 3 000 employés y travaillent pour 4 500 producteurs du monde entier.

Gwenaëlle Lenoir a enquêté pour le magazine Géo.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.