Planète Géo, France info

Le nouveau visage de Cracovie

Les marchés de Noël font leur apparition, la tradition est bien ancrée tout comme le concours de crèches qui se tient, comme chaque année, début décembre à Cracovie : la cité polonaise est devenue l'un des lieux les plus touristiques de l'ancien bloc de l'Est, attirant cinq à six millions de visiteurs par an.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Ce qui attire en masse les touristes ?

Sans doute  son centre
historique médiéval - inscrit par l’Unesco sur la liste des sites du
patrimoine mondial- mais aussi  ce mélange "d’avant-garde artistique et
de conservatisme religieux" que dégage la ville et que dépeint Claude
Faber dans le magazine "Géo".

La période soviétique a laissé des
traces, en témoigne le quartier industriel de Nowa Huta (nouvelle
fonderie). Aujourd'hui, les "bobos" ont investi les immeubles, la
place a été rebaptisée place Ronald Reagan.

Cracovie n'a pas voulu
effacer une page de son histoire tragique: Kazimierz, l’ancien quartier
juif est aujourd'hui transformé. Avant-guerre, vivaient là quelques
65.000 Juifs. De nombreuses familles sont venues s'y réinstaller,
beaucoup de touristes viennent s’y promener. 

Les visiteurs se
pressent aussi au musée Oskar Schindler, installé dans une ancienne
usine rendue célèbre par le film de Spielberg "la liste de Schindler".

Le magazine Géo propose aussi la visite de  lieux de mémoire plus insolites :

une colline artificielle créée à la mémoire de Kosciuszkohaut  qui mena l’insurrection contre l’occupant russe en 1794.Une chapelle tout en sel creusée dans les mines de sel de Wieliczka, situées à une dizaine de kms au sud-est de Cracovie.

(©)