Cet article date de plus de dix ans.

A bord du Transsibérien

écouter (5min)
Voyage à bord du train mythique le Transsibérien, en tout plus de neuf mille kilomètres parcourus d'ouest en est, une semaine à partager la vie quotidienne des Russes jusqu'au terminus: Vladivostok.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
"Planète Géo" : une photo, un reportage, une carte ou un portrait issus du magazine "Géo". (ARTHUR DEBAT / GETTY IMAGES)

En Russie, le train reste le moyen de transport le plus pratique et le plus sûr pour les déplacements d'une région à une autre, tant les routes sont difficilement praticables.

Le transsibérien dessert une vingtaine de gares, comme Iekaterinbourg aux portes de la Sibérie, Omsk, Novosibirsk, Irkoutsk. Certains petits villages vivent grâce au train, les passagers profitant de l'arrêt pour se ravitailler en nourriture et boissons.

Parmi les paysages mémorables qui défilent derrière la vitre du wagon : le lac Baïkal. En hiver, il gèle et les camions roulent dessus ! En été, il attire les vacanciers qui descendent à Irkoutsk.

Dans le magazine Géo, Cédric Gras nous raconte son périple.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.