Photos, photographes, France info

Marseille, plus fort, plus vrai

Le regard, l'œil, c'est celui d'Olivier Amsellem. Parce qu'il est né à Marseille, au bord de cette mer qu'on hésite de plus en plus à appeler la grande bleue, grâce à lui, voilà un Marseille très différent.

(©)

Olivier Amsellem qui a
vu le jour pas loin de la Cité Radieuse , le cadeau de Le Corbusier à la
capitale du sud, reprend forcément, à sa manière,  la démarche de l'architecte.

Voilà ce
qu'on ressent très vite au fil des 45 photos réunies dans ce Portrait de ville
de toutes les audaces.

En effet -et c'est comme une sorte de rappel- à Marseille, oui, on peut aller voir la
mer, la sentir, la toucher à condition de lui consacrer le temps nécessaire.

Car la
ville a encore beaucoup à faire pour vivre avec la mer plutôt qu'à côté.

C'est tout
l'intérêt de ce voyage, il y a tant à découvrir : un drap de plage aux
couleurs fanées, trois promeneurs en admiration devant une calanque, un
empilement de fauteuils de plage, un manège, une douche, un parking. On
retrouve là tout ce qui avait fait l'originalité de la "poétique du
bord"
un travail réalisé il y a deux ans pour mettre en avant "la
diversité brutale et sans compromis"
du littoral.

Bien sûr
dans ce Portrait de ville édité par Be-poles, on redécouvre aussi des barres d'immeubles, un stade
de foot ou une grue du port mais c'est bien la mer qu'on ressent à chaque fois,
proche ou lointaine. Celle qui
depuis si longtemps fait vibrer la cité.

France Info
a choisi ce très beau Portrait de ville pour partager notre passion pour la capitale du sud.

Vous pouvez gagner ce livre en répondant à cette question :

A l'occasion de Marseille Provence 2013 , où aura lieu l'exposition "Matta, le surréalisme et l'histoire" ?

Pour jouer : franceinfo.fr, "antenne" puis "événements".

(©)