Photos, photographes, France info

franceinfo junior. Comment prendre une bonne photo ?

Visa pour l'image, le plus grand festival de photojournalisme, se tient jusqu'au 15 septembre à Perpignan, dans le sud de la France. Pour en parler, le photographe Alain Keller répond aux questions d'enfants dans franceinfo junior. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Un garçon avec un appareil photo (image d\'illustration).
Un garçon avec un appareil photo (image d'illustration). (PHILIPPE TURPIN / MAXPPP)

24 expositions et plus de 1 000 photographies à découvrir. Considéré comme le plus grand festival de photojournalisme du monde, le festival Visa pour l'image propose se tient jusqu'au 15 septembre à Perpignan (Pyrénées-Orientales). L'occasion de demander à un photographe de nous parler de son travail : Alain Keler, qui présente l'exposition "Journal d'un photographe", tirée de son livre. Il répond aux questions de Quentin, Aurélia, Emma et Marck, des enfants âgés de 7 à 11 ans. Eux aussi prennent parfois des photos "de personnes, de mon frère, du salon, des fois de trucs jolis", raconte Emma. Aurélia, elle, photographie "des selfies, des paysages, la mer".

Peut-on tout prendre en photo ? Alain Keler répond par l'affirmative. "C'est la magie de la photo. On peut tout prendre : la mer, les montagnes... Je recommanderais aux jeunes photographes de prendre beaucoup les personnes de leur famille : ça leur fera des souvenirs un peu extraordinaires, un peu à la manière des anciens albums de famille."

Des photos prises avec les yeux et le cœur

Quentin voudrait justement savoir "comment il faut faire pour faire une belle photo". "Il faut d'abord appuyer sur le bouton, sourit le photographe, Je crois qu'il faut avoir un choix un peu artistique. (...) Il n'y a pas de vraie manière de faire une bonne photo, c'est le cœur qui fait la photo. On fait ce que le cœur nous dit et ce que les yeux voient."

Emma se demande si un photographe travaille tout seul. "Cela dépend quelle genre de photo. Si c'est un photographe de mode, il a des assistants. Si c'est un reporter comme moi, je travaille seul et je préfère travailler seul", raconte Alain Keler. Comment choisir la bonne lumière ? Et si il y a un contre-jour ? Comment trouve-t-on l'inspiration ? Sur cette page, écoutez toute notre émission franceinfo junior sur ce sujet.

Un garçon avec un appareil photo (image d\'illustration).
Un garçon avec un appareil photo (image d'illustration). (PHILIPPE TURPIN / MAXPPP)