Photos, photographes, France info

Doisneau Reporter

Oui, il existe un autre Doisneau à l'époque où il était, pour reprendre le titre de ce très beau livre, "l'œil de Point de Vue Images du Monde."

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Une
histoire c'est vrai qu'on a oubliée et qui pourtant mérite le voyage: Doisneau
reporter qui regarde le monde comme personne.

Cela on le
savait déjà mais voilà quelques preuves supplémentaires.

Doisneau en
hélicoptère au dessus de Paris , il s'est posté derrière le pilote. Nous sommes
avec lui à 350 mètres d'altitude et nous découvrons Notre Dame .

Doisneau
qui nous offre l'occasion de rencontrer l'homme le plus tatoué au monde.

Doisneau
aux Halles , forcément, rue Rambuteau dans une poissonnerie.  Avec lui le Ventre de Paris est en réalité un
cœur qu'il a accompagné jusqu'à la fin, lorsqu'il a cessé de battre.

Doisneau
qui pousse la porte des écoles et nous fait partager l'émotion des plus petits.
Il y a par exemple cette photo qui a fait le tour du monde. Un gamin tout au
fond de la classe lève les yeux vers l'horloge. Comme le temps est long
parfois.

Pour la
postérité également, cet agent de police parisien avec sa capeline, il passe
devant les portes de l'enfer, L'Enfer est un cabaret boulevard de Clichy . Décor
extraordinaire.  La gueule grande ouverte
d'un diable, mais le rideau de fer est abaissé.

Et voilà
comment nous remontons le temps, nous sommes juste après la guerre mais avant
les années 60 quand tout va changer. C'est un peu la mi-temps du siècle.

Bien sûr ce
ne sont que quelques uns des 450.000 négatifs signés Doisneau . Mais là il s'agit
bien du travail d'un professionnel qui à la fois propose des sujets et répond à
des commandes pour un journal qui est alors l'un des piliers de la presse
française. Pas de
télévision à l'époque.  C'est dans les
kiosques qu'on trouve l'évasion ou même l'aventure.

Pour
Doisneau, elle ne se trouve pas à l'autre bout du monde mais dans la
capitale.  Sous le Pont Alexandre III, des
mannequins jouent aux moussaillons. Nous sommes le 9 juin 1949, le photographe
nous fait partager ainsi son bonheur.  Un
monde nouveau, plein de charme, est en train de naître.

"*Quand
Doisneau était l'œil de Point de Vue Images du Monde* ". Un très beau recueil que
l'on doit à Raphaël Morata édité chez Express Roularta Editions. Un livre et
un auteur à retrouver la semaine prochaine au [
Salon du Livre Radio France** ](http://www.radiofrance.fr/espace-pro/evenements/fete-du-livre/).

(©)