On s'y emploie, France info

On s'y emploie. Le "brown out", la maladie de l'absurdité du travail

Après le burn out, surmenage au travail, le bore out, maladie de l'ennui au travail, le brown out fait son apparition chez les spécialistes de la souffrance au travail. Un syndrome lié à la perte de sens du travail.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
Philippe DuportfranceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Le brown out, une nouvelle pathologie liée à la perte de sens dans le travail.
Le brown out, une nouvelle pathologie liée à la perte de sens dans le travail. (MAXPPP)

Le docteur François Baumann est médecin, spécialiste du surmenage, il a déjà écrit sur le burn out, un mal qu'on ne présente plus. Il publie ces jours-ci un ouvrage sur un "nouveau" syndrome qui frappe les salariés, Le brown out, quand le travail n'a plus aucun sens, aux éditions Josette Lyon.

"Brown out" ou panne de courant, quelle différence avec le burn out ?

On a à peine eu le temps de découvrir le "bore out", la maladie de l'ennui au travail, que ce spécialiste des pathologies liées au travail, décrit le "brown out", littéralement baisse de courant. Quelle est la différence ?

François Baumann :"C'est même une panne de courant, c'est-à-dire que tout d'un coup, on se réveille et le travail n'a plus de sens. Ça n'a pas de rapport direct avec le bore out ni avec le burn out, si ce n'est que ce sont des pathologies induites par la souffrance au travail. Elles ont en commun la dimension dépressive qui s'ensuit mais les causes elles-mêmes sont différentes."

Le "brown out", une maladie de l'absurde

"C'est une maladie qui touche à la conception philosophie ou littéraire de la vie, poursuit François Baumann, c'est la perte de sens, l'absurdité qui avait été décrite par Albert Camus et c'est vrai qu'on ne s'attendait pas à ce que ça déclenche une maladie ou une pathologie."

Que disent les patients ?

"Leur travail n'a soudainement plus aucun intérêt, ils ne veulent plus y aller et ils ne comprennent plus pourquoi ils sont là. Ce sont les "bullshit jobs", les "jobs à la con", comme l'avait décrit un livre devenu célèbre, c'est une désespérance, un découragement."

On peut vraiment en tomber malade ?

"Je vais même plus loin que ça, souligne François Baumann, je m'aperçois que nombre de burn out sont en fait des brown out. Ce ne sont pas des épuisements physiques ou intellectuels, ce sont des gens qui n'ont plus la foi et qui errent sans but, et qui se désespèrent."

Il y en aurait de plus en plus, pourquoi ?

"On commence seulement à les recenser. Les principales raisons ce sont les nouvelles contraintes du travail moderne, la rapidité, la numérisation, etc."

Le brown out, une nouvelle pathologie liée à la perte de sens dans le travail.
Le brown out, une nouvelle pathologie liée à la perte de sens dans le travail. (MAXPPP)