On ne pouvait pas le rater, France info

On ne pouvait pas le rater sur le Tour. La Grande Boucle, c'est la balade des Slovènes !

Deux Slovènes occupent les deux premières places du classement du Tour du France, une grande première.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Les deux coureurs slovènes Tadej Pogacar (à gauche) et Primoz Roglic (à droite) avant le départ de la 16e étape du Tour de France entre La Tour-du-Pin et Villard-de-Lans.
Les deux coureurs slovènes Tadej Pogacar (à gauche) et Primoz Roglic (à droite) avant le départ de la 16e étape du Tour de France entre La Tour-du-Pin et Villard-de-Lans. (CHRISTOPHE PETIT TESSON / EPA)

Il faut bien l'admettre, la Slovénie, ce pays plus petit que la Bretagne est en train d’écraser le Tour de France. Même le tenant du titre Egan Bernal vient d’abandonner et de laisser sa place. Côté slovène, c’est du jamais vu : Primoz Rogliz est premier, Tadej Pogacar deuxième, autant donc réviser quelques bases pour rester dans le coup.

Des Slovènes trop forts pour les Français

"Nasvidenje", en slovène, ça veut dire "au revoir". Au revoir, par exemple, le maillot jaune français ! Au début du tour, nous on était content, il y a avait des français bien classés... et puis les Slovènes ont pris le contrôle. Au bord des routes les personnes que j'ai croisées ne sont pas agacées, elles  admettent que les Slovènes sont tout simplement plus fort. Même si chaque jour tous parient sur une victoire de Julian Alaphilippe, qui ne vient pas. 

Pour aller plus loin, on peut préciser que si vous voulez être fort sur un vélo, le plat national slovène c’est de la bouillie de sarrasin, à base de farine de sarrasin, de croûtons, d’huile, le tout accompagné de ragoût, de choucroute ou de saucisse. 

Les deux coureurs slovènes Tadej Pogacar (à gauche) et Primoz Roglic (à droite) avant le départ de la 16e étape du Tour de France entre La Tour-du-Pin et Villard-de-Lans.
Les deux coureurs slovènes Tadej Pogacar (à gauche) et Primoz Roglic (à droite) avant le départ de la 16e étape du Tour de France entre La Tour-du-Pin et Villard-de-Lans. (CHRISTOPHE PETIT TESSON / EPA)