On ne pouvait pas le rater. Législatives 2022 : quel est le nom de la majorité présidentielle ?

écouter (3min)

Le Modem, La République en Marche (rebaptisée "Renaissance") et Horizons se sont alliés pour les législatives sous l'étiquette "Ensemble". Et ça n'a pas échappé à Olivia Leray.

Article rédigé par
Olivia Leray - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Edouard Philippe, Richard Ferrand, François Bayrou et Stanislas Guerini (de gauche à droite sur la photo), le 5 mai 2022 à Paris, lors d'une conférence de presse de la majorité présidentielle pour les législatives. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

Alerte ! Je n'y comprends plus rien à la majorité présidentielle pour les législatives.
Et pourtant j'ai suivie la conférence de presse de Richard Ferrand, François Bayrou, Edouard Philippe et Stanislas Guerini jeudi 6 mai.

Et voilà ce qu'on a appris lors de cette conférence de presse: ''L'étiquette aux législatives pour les candidats de la majorité présidentielle ce sera : Ensemble !"

La majorité présidentielle annonce donc la création d'une confédération nommée Ensemble. C'est très simple, il y a "François Bayrou qui représente le Modem et Stanislas Guérini qui représente En Marche. Mais on voit qu'En Marche a deux représentants parce qu'en réalité, c'est Richard Ferrand qui mène les négociations. Il peut communiquer avec Edouard Philippe, un peu moins avec François Bayrou..."

Donc non, ce n'est pas simple ! Alors, on récapitule : à l'intérieur d'"Ensemble", qu'est-ce qu'il y a ? "Horizons", le Mouvement démocrate, et la République en Marche. On est bons là ? Et non : parce que LREM a changé de nom pour "Renaissance".

Donc, dans "Ensemble", la majorité présidentielle, il y a : Horizons, Renaissance (qui s'appelait avant la République en Marche, et encore avant En Marche), et le Mouvement démocrate, c'est bon ? Eh ben non  ! Il en manque encore, Richard Ferrand en rajoute : "Je veux aussi saluer la présence d'Emmanuelle Wargon, responsable de Territoires et Progrès, de Barbara Pompili, militante d'En Commun, Franck Riester, président d'Agir, Laurent Hénart, président du Mouvement Radical...etc. Et je demande à ceux que je n'ai pas cité d'accepter mes excuses."

Alors, vous l'entendez, Richard Ferrand cite des responsables femmes de mouvements ou des militantes. Mais sur scène, il en manquait justement, des femmes ! Donc si on résume : Ensemble, c'est eux d'abord en fait.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.