On ne pouvait pas le rater : le pudding de Noël de Valérie (2/2)

écouter (330min)

Chaque Français a ses habitudes et ses traditions pour fêter Noël de façon unique. Et ça n'a pas échappé à Olivia Leray.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Illustration cuisine. (CHRIS JACKSON / POOL / AFP)

Chaque jour pendant les fêtes de fin d'année, "On ne pouvait pas le rater" s’invite chez vous. Durant la semaine de Noël, vous avez raconté à Olivia Leray vos secrets, vos rites et vos habitudes pour cette fête. Vous lui avez confié ce petit quelque chose que vous cultivez et qui fait de Noël un moment unique. Vendredi 24 décembre, on continue avec Valérie et son frère qui nous raconte l'histoire de son pudding de Noël familiale.

Ce pudding a survécu à la mort de son inventeur Noël après Noël. "Ça a marqué les esprits, les palets, raconte Valérie. Il y a ceux qui fuit le pudding et ceux qui ne peuvent pas s'en détacher." Pami ceux qui n'arrive pas à s'en détacher, il y a les petits enfants, Théodore le décrit comme ça : "Qualité du pudding : don de soi, abondant de générosité. En défaut, goût d'alcool trop prononcé, densité roborative." 

La suite est à écouter avec Olivia Leray.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.