On ne pouvait pas le rater. L'audition de Gérald Darmanin devant le Sénat

écouter (3min)

Quatre jours après les incidents du Stade de France lors de la finale de la Ligue des champions de football, les ministres de l'Intérieur et des Sports ont été auditionnés mercredi 1er juin devant le Sénat. Cela n'a pas échappé à Olivia Leray.

Article rédigé par
Olivia Leray - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur, lors de son audition au Sénat, le 1er juin 2022. (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)

Vous aviez peut-être autre chose à faire mercredi à 17h ? Moi non. Donc j'ai regardé l'audition au Sénat de Gérald Darmanin. Avec Amélie Oudéa-Castéra, nouvelle ministre des Sports, ils étaient invités à faire "toute la transparence" sur le fiasco du Stade de France. 

Alors est-ce toujours la faute des Anglais ? Un peu, selon le ministre de l'Intérieur. Mais la première info qu'il faut retenir sur Gérald Darmanin, c'est peut-être ça :"Pour les fans de foot - et pour avoir été arbitre de foot pendant de très nombreuses années -, l'image négative de ce match est une blessure pour notre fierté nationale". 

Oui : le ministre a été arbitre. Je n'en savais rien et ça a fait tout simplement partie de son argumentaire.

Ceci étant dit, revenons en aux faits, est-ce qu'on a eu un mea culpa ? Pas loin, mais pas exactement. Et au niveau des faux billets, on en est où ? 

Et Gérald Darmanin de conclure ainsi, et on ne peut qu'être d'accord : "Il est évident que le ministère de l'Intérieur a des efforts très importants à faire pour la coupe du monde de rugby et les Jeux Olympiques".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.