On ne pouvait pas le rater, France info

Joyeux centenaire à la radio !

On fête les 100 ans de la radio mardi 1er juin. franceinfo se mobilise autour d'une programmation spéciale avec des invités. Et ça ne pouvait pas échapper à Olivia Leray.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le studio 421 de franceinfo à la Maison de la Radio.
Le studio 421 de franceinfo à la Maison de la Radio. (JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT / FRANCE-INFO)

Bon, je me vois mal vous raconter 100 ans de radio alors que j'en ai que six à mon actif, mais je voudrais vous dire pourquoi je l'aime, cette radio. Je suis pas contre l'évolution, les réseaux sociaux, Twitch et les trucs dont même moi je ne sais déjà plus me servir, mais pour ces 100 ans, la radio c'était des voix  comme celle de Jacqueline Baudrier, présidente de Radio France en 1974 : "Quand c'est monsieur X ou madame Z qui parle à la radio, moi je l'écoute."

La radio, parce que des archives qui laissent des traces, comme ces anciens jingles de franceinfo :

La radio parce qu'elle nous fait comprendre à tous, tous les jours, qu'une photo ça peut aussi être du son comme le 11 janvier 2015, jour de marche pour Charlie.
La radio parce que pas de retard au boulot, normalement, tu sais qu'au moment de cette chronique tu dois être au troisième feu rouge de l'avenue Maurice Faure et si tu n'y es pas, c'est donc que tu es à la bourre, la radio parce qu'un soutien sans faille quand même la beauté de l'aube n'arrive pas à te sortir du lit, la radio parce que pas d'écran qui fait mal aux yeux, pas besoin de bien s'habiller et surtout la radio parce que pas de bagarre avec ta soeur pour la télécommande, et ça ce n'est pas rien.

Le studio 421 de franceinfo à la Maison de la Radio.
Le studio 421 de franceinfo à la Maison de la Radio. (JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT / FRANCE-INFO)