Cet article date de plus de sept ans.

Wi-Fi gratuit sur les Champs Elysées : prudence !

A l’occasion de l’Euro 2016, les Champs Elysées à Paris proposent une connexion Wi-Fi gratuite. Cependant, prudence : les points d’accès Wi-Fi publics peuvent être sources de fuites de données.
Article rédigé par Jérôme Colombain
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 8 min
  (Terrasse d'un café avec Wi-Fi à Paris, septembre 2009 © VALINCO/SIPA)

Du Wi-Fi sur toute l’avenue des Champs-Elysées, soit 1,5 kilomètres. Voilà qui ravira les 100 millions de personnes, dont 20 millions de touristes, qui empruntent chaque année la grande avenue parisienne, notamment les étrangers, qui ainsi n’auront pas à épuiser leur forfait avec des frais exorbitants. Au total, 58 points d’accès ont été installés, la plupart sur les fameuses colonnes Morris. Le service fonctionne 24 heures sur 24. Il est gratuit. Bonne nouvelle : il sera disponible pendant au moins quatre ans. Autre bonne nouvelle : le débit annoncé est élevé : 30 à 120 Mbs, jusqu’à 5000 personnes simultanément. Débit plus limité, au delà.

Financement privé

Evidemment, tout cela a un coût et il n’est pas négligeable : plus de 500 000 Euros (5000 par hotspot). Heureusement, la ville (donc le contribuable) ne débourse pas un centime. C’est JC Decaux qui s’est chargé de l’installation et le financement est privé, moyennant de la publicité et la revente d’adresses e-mails aux commerçants. Lorsque l’on se connecte, on arrive sur un portail en plusieurs langues avec des publicités géolocalisées (ex : magasin à proximité). On peut également être invité à laisser son adresse e-mail.

Sécurité : attention danger

Il faut savoir toutefois que les réseaux Wi-Fi publics (cafés, gares aéroports) peuvent être une source de fuites de données personnelles. En effet, ils s'utilisent souvent sur des protocoles de chiffrement trop simples. Parfois, ils ne sont même pas chiffrés du tout. Du coup, des pirates peuvent intercepter les informations que l’on envoie (e-mails, codes secrets, etc.). On a même vu de faux points d’accès créés par des pirates dans le but de dérober des données.

Précautions d'usage 

Selon le spécialiste de la sécurité Kaspersky, il convient de respecter certaines précautions quand on utilise un point d’accès Wi-Fi public : 

-       éviter de se connecter à un site sensible qui oblige à taper des mots de passe (messagerie, banque, etc.).

-       utiliser un VPN (réseau privé virtuel) pour chiffrer les données.

-       Désactiver les options de partage dans les préférences système de votre ordinateur pour éviter qu’un intrus vienne fouiller votre disque dur.

-       Désactiver la fonction Wi-Fi si vous ne vous en servez pas car votre appareil peut continuer à transmettre des données sur un réseau Wi-Fi situé à proximité.

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.