Cet article date de plus de six ans.

Samsung demande de ne plus utiliser le Galaxy Note 7

écouter (3min)

L’affaire du smartphone "explosif" de Samsung n’en finit pas. Le géant coréen demande carrément à ses clients de ne plus l'utiliser.

Article rédigé par
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Un Galaxy Note 7 en démonstration dans une boutique Samsung de Seoul  (JUNG YEON-JE / AFP)

Dans plusieurs pays, dont la Corée et la France, Samsung demande de ne plus utiliser, allumer ni mettre à charger le Galaxy Note 7. En France, il faut impérativement contacter le service client (01 48 63 00 00) si vous possédez ce modèle de smartphone. Aux Etats-Unis, les autorités recommandent de ne pas voyager en avion avec un Galaxy Note 7, ni en cabine ni en soute.

Le coût du rappel évalué à 1 milliard de dollars 

Samsung envisagerait même de désactiver à distance, à la fin du mois, les appareils encore en circulation afin d’obliger leurs propriétaires à les rendre Bref, c’est le branle-bas de combat ! Le modèle de batterie défectueux serait celui fabriqué par une filiale du constructeur, Samsung SDI, qui équiperait environ 65% des appareils.

En revanche, en Chine, pas de problème car les batteries utilisées proviennent d’un autre fournisseur. Reste que l’affaire n’est pas sans conséquences. Le coût du rappel est évalué à 1 milliard de dollars. Hier, l’action Samsung s’est écroulé en bourse. Avec un peu de chance, cette affaire sera endiguée et rapidement oubliée. En revanche, si cela dure, cela pourrait faire mal à Samsung en termes d’image.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.