Numérique et sobriété énergétique : l’enjeu des Box Internet

écouter (3min)

Le plan de sobriété énergétique vise à réduire notre consommation d’énergie de 10% en deux ans. Le numérique, lui, consomme 9% d’énergie supplémentaire chaque année. À la maison, la Box Internet est l’objet de toutes les attentions.

Article rédigé par
Benjamin Vincent - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
La Freebox Delta de Free. (FREE)

On n’y fait pas attention à cette boite en apparence inerte qui n'émet aucun bruit et qui se manifeste rarement. Nous l’avons tous intégrée à nos intérieurs, elle fait partie des meubles depuis des années. Et pourtant, elle n’a rien en commun avec un vase ou une statuette.

La Box Internet consomme beaucoup plus qu’elle n’en a l’air, en grande partie à cause du WiFi. À l’échelle de toute l’Europe, les Box mobilisent l’équivalent de 2 ou 3 réacteurs nucléaires selon l’ARCEP. Et à l’échelle d’un foyer, à la maison, la Box consomme plus que certains réfrigérateurs : 125 kWh par an, environ, pour les frigos les plus économes, 158 kWh par an en moyenne pour le duo box Internet et décodeur TV, et jusqu’à 300 kWh par an pour les plus gourmandes, selon le collectif Green IT. En juillet dernier, l'ADEME, l'Agence de la transition écologique, indiquait une moyenne de 184 kWh par an pour la Box Internet plus le décodeur TV. L'ensemble consomme donc même davantage que la plupart des lave-linges et lave-vaisselles.

Entre 27,50 et 62 euros par an

Concrètement, avec un kWh de base à un peu plus de 17 centimes d’euro aujourd'hui au tarif “bleu“ chez EDF, votre Box allumée non stop vous coûtera, sur un an, en moyenne, 27,50 euros en électricité, et jusqu’à un peu plus de 52 euros si votre Box est particulièrement vorace, selon les consommations estimées par Green IT. Une addition annuelle qui peut atteindre 62 euros chez certains opérateurs concurrents, soit plus de 5 euros par mois.

D’où l’intérêt de n’allumer sa Box que quand on en a besoin. La bonne pratique, c’est de l'éteindre quand on part en week-end ou plus longtemps. Vous économiserez ainsi, jusqu’à 1,25 euros par exemple, si vous prenez une semaine de vacances, Box éteinte. Ça n'a l'air de rien mais chaque euro compte et “chaque geste compte“ : c'est le slogan du gouvernement autour de ce plan de sobriété énergétique.

Surtout, vous éviterez de consommer inutilement. Dans ce cas, n’avons-nous pas tous intérêt à le faire ? Non, il y a une exception : ceux qui utilisent de la domotique connectée en WiFi, justement pour ajuster leur chauffage au mieux, et ainsi faire des économies. Ces utilisateurs-là ont besoin d’une Box accessible en permanence pour piloter la température à distance.

Veille profonde : 85 à 95% d'économie

Le gouvernement a annoncé une nouveauté pour bientôt : la possibilité de mettre en veille, automatique ou programmable, sa Box Internet et son décodeur TV. Les écrans plats savent déjà le faire quand on s’endort devant, pour une raison simple : un appareil en veille consomme dix fois moins.

Free a été le premier à réagir, jeudi, avec son propre plan de sobriété énergétique, déjà largement annoncé, ces derniers mois. Son application Freebox Connect permet déjà de planifier la coupure du WiFi sur certaines plages horaires. L’opérateur annonce qu’un nouveau menu “Économie d’énergie“ apparaîtra bientôt sur certaines de ses Freebox : il permettra notamment de mettre le décodeur télé en veille profonde - même le téléphone est désactivé - avec, à la clé, une réduction de la consommation électrique de 95%. Orange, qui permet déjà de le faire sur sa Livebox 6, annonce 85% d'économie en veille profonde.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.