Nouveau monde, France info

Nouveau monde. Twitter va-t-il perdre son âme en passant à 280 caractères ?

De 140 caractères, il va passer à 280 caractères. Le réseau social Twitter a annoncé qu'il va doubler le nombre de signes à envoyer dans un message.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Tweet du fondateur de Twitter, Jack Dorsey.
Tweet du fondateur de Twitter, Jack Dorsey. (CAPTURE D'ÉCRAN TWITTER)

On pourra bientôt s’épancher plus en longueur sur Twitter. L’un des co-fondateurs, Jack Dorsay, l’a annoncé lui-même dans un tweet. "C'est un petit changement mais un grand pas pour nous", explique-t-il, un tantinet lyrique. Il faut dire que, oui, c’est une petite révolution. Depuis plus de 10 ans, (Twitter a été créé en 2006), les messages sont limités à 140 caractères.

Au départ, il s’agissait d’une limitation technique imposée par le fait que Twitter fonctionnait par SMS. Avec le temps, cette concision forcée est devenue la marque de fabrique de la plateforme. C’est fini. On pourra bientôt tweeter en 280 caractères. Cependant, attention, seuls certains utilisateurs sont autorisés à le faire dans un premier temps et uniquement ceux qui tweetent en caractères latins car, officiellement, il s’agit encore d’une expérience.

Pourquoi cette décision de Twitter ?

Twitter a dix ans mais n’est toujours pas une entreprise profitable. Il n’a jamais engrangé aucun bénéfice. La société a encore perdu 116 millions de dollars au second trimestre. Malgré 330 millions d’utilisateurs actifs (contre deux milliards pour Facebook) et une place à part en tant que média d’alerte et d’information (on a pu le voir lors des attentats en France en 2015 et 2016), Twitter doit avancer, inventer et se réinventer. En offrant plus d’espace d’écriture à ses abonnés. Il espère accroître son influence.

Est-ce une bonne chose ?

Twitter avait déjà tenté de dépasser la limite des 140 caractères il y a quelques années mais il s’était heurté à une vive opposition des utilisateurs. En effet, ceux-ci semblent très attachés au principe de brièveté qui oblige à dire l’essentiel en quelques mots, même si c’est souvent frustrant. "Nous savons qu'il peut y avoir un attachement sentimental aux 140 caractères", reconnait Jack Dorsay. Lorsque l’on consulte sa "timeline", cela permet, en outre, de prendre connaissance très rapidement d’une grande quantité de messages. Avec des tweets plus longs, Twitter risque de perdre une partie de son identité. Ne va-t-il pas ressembler un peu trop à Facebook ? Cela dit, il faut avouer que 280 caractères, cela reste quand même très court. Au fond, c’est peut-être le deuxième souffle que les utilisateurs du petit oiseau bleu attendaient. Même sans le savoir.

Un petit "sondage" réalisé sur notre compte Twitter révèle les sentiments des "Twittos" à l’égard de cette décision : 

Tweet du fondateur de Twitter, Jack Dorsey.
Tweet du fondateur de Twitter, Jack Dorsey. (CAPTURE D'ÉCRAN TWITTER)