Nouveau monde, France info

Nouveau monde. Santé, finance… L’insatiable appétit des Gafa s’étend à de nouveaux secteurs

Facebook a annoncé un moyen de paiement en ligne et Google se lance dans la banque et la santé. Où s’arrêteront les ambitions des géants du numérique ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Les logos des GAFA , Google, Amazon, Facebook et Apple.
Les logos des GAFA , Google, Amazon, Facebook et Apple. (DENIS CHARLET / AFP)

Seriez-vous prêts à confier vos économies à Google, Amazon, Facebook ou Apple ? La question se posera sans doute en ces termes dans quelques années. En effet, les géants du numérique se rapprochent de plus en plus de votre porte-monnaie.

Après Google, Apple ou encore le coréen Samsung qui proposent déjà des moyens de paiement dématérialisés pour smartphone (Google Pay, Apple Pay ou encore Samsung Pay), Facebook à son tour s’invite dans la danse avec Facebook Pay, un système de paiement compatible avec ses plateformes (Facebook, Messenger, WhatsApp, Instagram). Apple, de son côté, a lancé l’été dernier aux États-Unis une carte bancaire physique. Cette semaine, l'annonce choc est venue de Google : le groupe américain de Mountain View va se lancer dans la banque. En partenariat avec le groupe bancaire Citigroup, Google va proposer des comptes courants aux particuliers dès l’année prochaine. Enfin, n’oublions pas le projet de cryptomonnaie Libra de Facebook qui, même s'il a du plomb dans l'aile, est toujours d'actualité.

Acquérir des données

Pourquoi un tel appétit ? Ces initiatives s’inscrivent dans la logique de développement et de diversification des géants du numérique qui considèrent qu’ils doivent être présents à tous les niveaux de "l’expérience" proposée aux utilisateurs. Ils profitent du retard pris par les banques traditionnelles par rapport aux nouveaux usages et aux nouvelles exigences des consommateurs connectés qui réclament plus de rapidité, de dématérialisation, etc. En outre, la finance est un très bon moyen de recueillir des données sur les utilisateurs (revenus, habitudes de consommation, etc.).

D'ailleurs, cette histoire de banque est à rapprocher d’une autre information récente : Google vient de passer un accord avec un organisme américain de santé, Ascension, pour collecter les informations de santé de millions d’Américains. Cela va permettre d’améliorer la médecine grâce à l’intelligence artificielle. Cela permettra aussi aux Gafa d'en savoir encore plus sur les internautes-clients (salaires, maladies, pratiques en ligne, etc.) et de proposer, dans le futur, des prêts financiers, des assurances ainsi que tout autre produit ou service.

Les logos des GAFA , Google, Amazon, Facebook et Apple.
Les logos des GAFA , Google, Amazon, Facebook et Apple. (DENIS CHARLET / AFP)