Cet article date de plus de deux ans.

Nouveau monde. On a testé Qwant Maps, le nouveau service cartographique de Qwant

écouter

Qwant, le moteur de recherche français "qui n’exploite pas vos données personnelles", lance Qwant Maps, une alternative à Google Maps.

Article rédigé par
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Qwant Maps centré sur la Maison de la radio, à Paris. (JEROME COLOMBAIN / RADIO FRANCE)

Qwant Maps est disponible depuis hier, en version "bêta". Accessible sur ordinateur ou sur mobile via le Web (il n'y a pas d’application mobile, pour l’instant), ce service vous permet de trouver un itinéraire tout en vous faisant la promesse de ne capter aucune de vos données sans votre autorisation (pas d’historique de positions, aucun croisement avec votre historique de navigation Web, etc). Qwant s’appuie sur une base cartographique dite "libre", OpenStreetMap (OSM), qui n’est la propriété d’aucune entreprise.

Agréable mais perfectible

L’interface de Qwant Maps est élégante et fonctionnelle. Elle ressemble aux services de cartographie connus, comme Google Maps, ce qui évite d’être dépaysé. Malheureusement, pas mal d'aspects sont encore manquants. Il n'y a pas de mode "navigation" pour suivre un itinéraire en conduisant, pas d’informations trafic et pas de mode satellite.

Sur un court trajet, menant à la maison de la radio, nous avons constaté un détour inhabituel qui a rajouté quelques minutes au parcours. Mais cet incident n’a pas été observé sur d’autres trajets qui se sont révélés parfaitement corrects.

Pour compenser l’absence de personnalisation via le traitement des données, Qwant propose une technologie innovante, baptisée MASQ, qui permet de conserver un historique des trajets et des adresses habituelles dans un "coffre-fort" chiffré, enregistré localement sur l’ordinateur ou le smartphone, et non pas en clair sur un serveur. Grâce à un compte utilisateurs, ces données peuvent même être partagées entre plusieurs appareils, avec toujours cette même promesse de confidentialité.

Alternative à Google Maps

Qwant Maps ne peut évidemment pas envisager rivaliser avec le tout puissant Google Maps, fort de ses centaines de millions d’utilisateurs, et jouissant aujourd’hui d’un niveau de qualité exceptionnel. Cependant, il s’agit d’une alternative intéressante pour ceux qui ne souhaitent pas utiliser uniquement les services du géant américain.

Face au "dinosaure" Google Maps, lancé il y a 14 ans, il faudra évidemment du temps à Qwant Maps pour atteindre un niveau de qualité équivalent. La société promet pour bientôt l’intégration des itinéraires en transports en commun ainsi qu’en vélo et en trottinette.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Nouveau monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.