Nouveau monde, France info

Nouveau monde. Mark Zuckerberg a créé son premier réseau social à l’âge de 11 ans

Bien avant de lancer Facebook, son créateur avait mis au point une messagerie familiale alors qu’il était enfant.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le profil de Mark Zuckerberg  sur l\'application Facebook sur un smartphone.
Le profil de Mark Zuckerberg  sur l'application Facebook sur un smartphone. (SOPA IMAGES / LIGHTROCKET)

Mark Zuckerberg a la programmation informatique dans le sang et de la suite dans les idées. Vers l’âge de 10 ans ou 12 ans à peine, le jeune geek avait déjà créé un logiciel de communication informatique pour sa famille.

Nous sommes à New York vers 1995. Mark Zuckerberg, fils d’une psychiatre, Karen Kempner, et d’un dentiste, Edward Zuckerberg, veut aider son père à échanger des documents avec ses collaborateurs et ses patients. C’est ainsi qu’il met au point ZuckNet, un réseau, ou plus exactement une messagerie écrite, par ordinateur. ZuckNet permet à M. Zuckerberg de communiquer pour son travail et aussi, depuis son cabinet, avec sa femme, ses trois filles et son fils.

Un avant-goût de Messenger

Il faut se rappeler qu’en 1995, les particuliers commencent seulement à utiliser internet. ZuckNet ressemble à ce qui est aujourd’hui Facebook Messenger, c'est-à-dire une messagerie instantanée. Cependant, ZuckNet ne résistera pas à l’arrivée d’AOL Messenger, la première grande messagerie Internet que les Américains vont utiliser en masse.

La suite, on la connaî : Zuckerberg a intégré l’université de Harvard en 2002 où il a passé seulement deux ans, sans obtenir de diplôme. Alors qu’il était étudiant, il a d’abord créé Facemash, cet espèce site sexiste où les étudiants pouvaient noter les étudiantes en fonction de leur physique. Puis, en 2004, il a créé TheFacebook, un trombinoscope des étudiants de Harvard, qui est devenu Facebook en 2005. Enfin, savez-vous pourquoi Facebook est de couleur bleue ? Tout simplement parce que Mark Zuckerberg est daltonien et que c’est la couleur qu’il voit le mieux.

Le profil de Mark Zuckerberg  sur l\'application Facebook sur un smartphone.
Le profil de Mark Zuckerberg  sur l'application Facebook sur un smartphone. (SOPA IMAGES / LIGHTROCKET)