Nouveau monde, France info

Nouveau monde. Les voix féminines des assistants vocaux commencent à agacer

Les voix, pour la plupart féminines, des assistants vocaux ont leurs détracteurs. Les marques accusées de sexisme répondent qu'une voix féminine est plus rassurante.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Un assistant vocal Amazon Echo.
Un assistant vocal Amazon Echo. (BRITTA PEDERSEN / DPA)

Les assistants vocaux sont des intelligences artificielles qui sont dans les smartphones ou dans les enceintes connectées, avec une question qui fait débat : pourquoi ces assistants sont-ils en réalité des assistantes avec des voix féminines ?
Siri, Alexa, Google Assistant ou Cortana sont des femmes. Du moins, des voix féminines. Cela commence à faire grincer des dents. Tout cela paraît très sexistes, est-ce parce qu’elles sont à notre service que ce sont des femmes ? Est-ce que les assistants vocaux reproduisent les pires clichés sexistes ? Non, répondent les marques, en fait, les voix féminines seraient juste plus sympathiques, plus agréables et plus rassurantes.

Il existe des assistants "hommes"

Il existe des vois d'hommes, Siri par exemple : on peut choisir entre une voix de femme et une voix d’homme. Google : six nouvelles voix, notamment celle du chanteur John Legend,  Amazon : avec huit nouvelles voix masculines et féminines que les développeurs peuvent intégrer dans leurs applications mais la voix principale d’Alexa demeure féminine. Donc, les assistants vocaux se  "masculanisent" mais ça prend du temps.

Pourquoi est-ce que cela a l'air si compliqué ?

La voix d’assistant vocal est le fruit d’un long processus technique. Ce ne sont pas des voix synthétiques, mais des voix humaines. Il faut qu’un comédien enregistre des mots et des sons pendant des heures. Cela permet de créer des petits échantillons audio qui permettent ensuite de générer numériquement une grande variété de mots et de phrases, qui ont toujours l’air d’être humains. Il faut aussi écrire toutes les répliques que l’assistant est amené à prononcer. C’est un processus compliqué et ça prend du temps. On voit qu’Amazon Echo, lancé en 2014 aux Etats-Unis (en anglais) n’est toujours pas disponible en Français ! Cela dit, voix féminine ou masculine, il ne faut pas oublier que ce n’est pas un être humain qui vous parle mais bien une machine !

Un assistant vocal Amazon Echo.
Un assistant vocal Amazon Echo. (BRITTA PEDERSEN / DPA)