Nouveau monde, France info

Nouveau monde. Le train autonome arrivera avant la voiture autonome, selon la SNCF

La SNCF a dévoilé cette semaine son projet de train autonome qui devrait voir le jour à partir de 2023/2025. Son responsable a détaillé sur France Info les enjeux de cette innovation.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Présentation des composants technologiques du train autonome
Présentation des composants technologiques du train autonome (JC/RF)

Alors que l’industrie automobile planche depuis plusieurs années sur des concepts de véhicules sans chauffeur, la SNCF entre à son tour dans la danse. La compagnie de chemins de fer se défend d’être en retard. Selon Luc Laroche, directeur du projet à la SNCF, "le train autonome sera au rendez-vous avant la voiture autonome".

Le train autonome permettra de densifier le nombre de convois circulant sur une même infrastructure. C’est également la promesse d’une meilleure ponctualité, selon la SNCF, et d’un meilleur respect de l’environnement grâce à des algorithmes capables d’adapter la vitesse aux conditions environnementales.

Il existe quatre niveaux d’autonomie appelés GOA (grade of automation) numérotés de 1 à 4. Le GOA 4 correspond à des trains totalement autonomes ne nécessitant plus aucune intervention humaine. Selon Luc Laroche, le système sera expérimenté à partir de 2023 et il sera possible de voyager dans un TGV de GOA 4 à partir de 2026.

Présentation des composants technologiques du train autonome
Présentation des composants technologiques du train autonome (JC/RF)