Nouveau monde, France info

Nouveau monde. La SNCF souhaite expérimenter les trains autonomes en 2023

La SNCF souhaite faire rouler des trains autonomes, capables de circuler seuls, sans intervention humaine. Ces prototypes devraient être fonctionnels dès 2023.

Les premiers TER et trains de fret autonomes devraient être fonctionnels à partir de 2023.
Les premiers TER et trains de fret autonomes devraient être fonctionnels à partir de 2023. (ALEXIS CHRISTIAEN (PIB) / MAXPPP)

La SNCF a annoncé mercredi 12 septembre qu'elle envisage de faire rouler des trains sans conducteur à bord. Ces prototypes de trains de fret ou de TER entièrement automatisés devraient être mis sur les rails en 2023. Ces trains autonomes sont, comme leur nom d'indique, capables de circuler seuls, sans intervention humaine.

Il existe quatre degrés d'autonomie, appelés GOA (grade of automation) : la simple régulation automatique de vitesse (comme c'est déjà le cas aujourd'hui), la régulation de la vitesse "intelligente" en fonction du trafic, l'automatisation quasi complète avec la présence du conducteur pour reprendre la main à certains moments et enfin, l'automatisation complète sans aucune nécessité d'intervention humaine.

Des technologies empruntées à la voiture autonome

Un train autonome fonctionne techniquement un peu comme une voiture autonome, on pourrait même penser que c’est moins compliqué puisqu’il circule sur des rails. Leur fonctionnement ressemble aussi à celui des métros et des tramways autonomes qui existent déjà. Cependant, les contraintes sont différentes parce qu'un train circule en milieu ouvert avec des risques d’obstruction des voies et la distance de freinage est beaucoup plus longue, par exemple. Les technologies utilisées proviennent par contre de la voiture autonome.

Les trains autonomes sont censés permettre une augmentation du trafic, plus de ponctualité et plus de sécurité. Cependant, il faudra encore de longues années avant que les cabines de pilotage ne disparaissent, selon la SNCF. En revanche, la compagnie prévoit une transformation de plusieurs métiers de cheminots pour faire face à cette petite révolution.

Les premiers TER et trains de fret autonomes devraient être fonctionnels à partir de 2023.
Les premiers TER et trains de fret autonomes devraient être fonctionnels à partir de 2023. (ALEXIS CHRISTIAEN (PIB) / MAXPPP)