Nouveau monde, France info

Nouveau monde. Le retour de Caramail

Pionnier français du Web, le service de messagerie Caramail tente un come-back en misant sur la sécurité.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le retour de Caramail, qui était le premier fournisseur français d’adresses Internet gratuites
Le retour de Caramail, qui était le premier fournisseur français d’adresses Internet gratuites (Capture d'écran de la messagerie Caramail)

Caramail a été créé en 1997 par Alexandre Roos, Christophe Schaming et Orianne Garcia. C’était le premier fournisseur français d’adresses Internet gratuites. Le service a été racheté en 2009 par le groupe allemand GMX. Il compterait aujourd’hui 20 millions d’utilisateurs actifs, surtout en Allemagne. A l’approche de ses 20 ans, l’année prochaine, Caramail veut revenir en force sur le marché français. Pour cela, Caramail mise sur la sécurité.

Messagerie sécurisée

Dans un contexte de menace sur la vie privée, comme en témoignent les dernières révélations concernant Yahoo (l’entreprise aurait espionné les messages de ses clients pour le compte des autorités américaines), Caramail lance un service de courrier électronique confidentiel basé sur le système PGP. Pour cela, l’installation a été grandement simplifié. Alors qu’il faut compter quarante étapes pour installer PGP sur un ordinateur, Caramail a développé une application qui sécurise votre messagerie en seulement trois étapes (PGP est l’un des systèmes les plus sûrs au monde, totalement indépendant du prestataire qui ne détient pas les clés de chiffrement et ne peut donc pas, techniquement, accéder aux e-mails de ses clients).

Utilisation ponctuelle ou professionnelle

A qui s’adresse ce service ? Cela pourrait intéresser les particuliers pour échanger ponctuellement des informations juridiques ou commerciales ou bien pour des besoins professionnels. Caramail est accessible sur  ordinateur et sur smartphone, via une application (uniquement Android pour l’instant). On verra si cela permet à Caramail de revenir véritablement sur le devant de la scène.

Le retour de Caramail, qui était le premier fournisseur français d’adresses Internet gratuites
Le retour de Caramail, qui était le premier fournisseur français d’adresses Internet gratuites (Capture d'écran de la messagerie Caramail)