Nouveau monde. La startup française Pasqal présente son ordinateur quantique

écouter (5min)

Les premiers exemplaires commencent à être commercialisés.

Article rédigé par
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Christophe Jurczak, président de Pasqal, devant un prototype d'ordinateur quantique conçu avec l'institut d'optique de Saclay. (JEROME COLOMBAIN / RADIOFRANCE)

Emmanuel Macron a présenté le 21 janvier 2021 un plan quantique national, qui vise à faire  de la France un acteur de premier plan dans ce secteur présenté comme révolutionnaire. Des ordinateurs quantiques existent déjà. Exemple, à Saclay, en région parisienne, au sein de la jeune entreprise Pasqal.

franceinfo : Qu’est-ce qu’un ordinateur quantique ?

Christophe Jurczak, président de Pasqal : Un ordinateur quantique tire bénéfice des propriétés quantiques de la matière, c'est-à-dire au niveau microscopique, ce qui permet de réaliser des calculs beaucoup plus rapidement qu’avec une machine classique standard. Chez Pasqal, nous ne "fabriquons" pas nos qubits, mais nous utilisons des atomes "naturels" que nous traitons avec de la lumière laser.

Quelle est la puissance de votre ordinateur quantique ?

Nous sommes dans la gamme des 100 à 200 qubits. Google ou IBM sont autour de 50 à 60 qubits. Mais, au-delà de la puissance, ce qui est important, c’est ce que l’on appelle la fidélité. Aujourd’hui, on a du mal à contrôler entièrement les qubits, donc, ce n’est pas encore complètement programmable. C'est là-dessus que nous concentrons l'essentiel de notre travail aujourd'hui.

Qu’est-ce que l’ordinateur quantique "parfait" dont a parlé Emmanuel Macron en présentant le plan quantique ?

L'ordinateur quantique parfait est un ordinateur qui ne commet plus aucune erreur. C'est un peu le sacré Graal de l’informatique quantique. En effet, aujourd’hui, toutes les machines font encore des erreurs. En ce qui nous concerne, elles sont de l’ordre de 0.1 à 1 ou 2%. Cela semble peu mais c’est encore trop.

À ce jour, nous implémentons des algorithmes qui sont tolérants à ces erreurs et nous ne faisons pas encore de correction active des erreurs. Mais c'est un sujet de recherche sur lequel nous travaillons. Nous pensons mettre au point un ordinateur parfait chez Pasqal dans 5, 6 ou 7 ans.

À quoi sert votre ordinateur quantique ?

Nous avons travaillé avec EDF sur des problèmes de complexes combinatoires pour optimiser le rechargement de flottes de véhicules électriques. Par exemple, quand on a des centaines de véhicules, quelle est la meilleure stratégie pour les recharger au mieux, dans quel ordre, avec quelles priorités, etc. ?

Est-ce qu’un ordinateur quantique consomme beaucoup d’électricité ?

Non. Un ordinateur quantique consomme très peu d’énergie. C’est l’un des gros avantages par rapport à l’informatique classique. Notre ordinateur consomme à peine 7 à 8 kW, soit l’équivalent de quelques sèche-cheveux.

(Cette interview est la transcription partielle de l'interview audio à écouter ci-dessus)

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Nouveau monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.