Nouveau monde, France info

Nouveau monde. Du wi-fi gratuit partout en Europe ? D'accord, mais...

L’UE vient d'annoncer qu’elle allait financer des points d’accès publics à Internet sans fil dans les lieux publics. Qu’est-ce que cela signifie exactement ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Un points d’accès à Internet grace au wi-fi dans les lieux publics, ici à Hambourg (Allemagne).
Un points d’accès à Internet grace au wi-fi dans les lieux publics, ici à Hambourg (Allemagne). (DANIEL REINHARDT / DPA)

L’Union européenne a récemment annoncé qu’elle allait financer des points d’accès publics à Internet sans fil (wi-fi) dans les lieux publics. En apparence, c’est une bonne nouvelle mais qu’est-ce que cela signifie exactement ?

Il s’agit d’un plan initié l’an dernier baptisé Wifi4EU qui vise fournir un accès gratuit à Internet dans tous les lieux publics intérieurs et extérieurs (mairies, bibliothèques, hôpitaux, parcs, etc.). Cela concernerait 6 000 à 8 000 villes d'Europe. Pour cela, l’Union européenne va consacrer 120 millions d’euros destinés à couvrir les frais d’installation. Les collectivités locales devront prendre en charge les frais d’abonnement. Il a fallu un à la Commission, au Parlement et au Conseil européens pour se mettre d’accord.

La France déjà bien équipée

En France, on est plutôt bien lotis. Nous étions déjà le pays du monde le mieux équipé en points d’accès wi-fi publics en 2014. Mais ce n’est pas le cas de tous les pays européens. Cette mesure intéressera donc les Etats moins bien équipés et aussi, malgré tout, certaines petites villes françaises. Au total, plus de 8 000 hotspots (points d’accès) devraient être créés d’ici à 2020. Toutefois, cela ne concerne que les endroits où il n’y pas déjà des points d’accès publics.

Une mesure trop tardive ?

On peut se demander si cette mesure n’arrive pas trop tard. Outre le fait qu’un pays comme la France a pris de l’avance, aujourd’hui le wi-fi est de plus en plus concurrencé par la 3G et la 4G. Sans compter que le wi-fi public est généralement mal sécurisé et pose des problèmes de confidentialité des données. En plus, les frais d’itinérance (roaming) en Europe ne seront plus, bientôt, qu’un mauvais souvenir et la consommation de données mobiles sera au même tarif dans les pays visités que dans le pays d’origine de chaque européen.

Un points d’accès à Internet grace au wi-fi dans les lieux publics, ici à Hambourg (Allemagne).
Un points d’accès à Internet grace au wi-fi dans les lieux publics, ici à Hambourg (Allemagne). (DANIEL REINHARDT / DPA)