Nouveau monde, France info

Nouveau monde. Cyber-arnaque au faux support technique : comment se protéger ?

Une escroquerie au faux support technique a fait son apparition sur internet. Franceinfo vous explique comment vous prémunir d'une telle attaque.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Un homme consulte son ordinateur.
Un homme consulte son ordinateur. (JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT / RADIO FRANCE)

Une escroquerie sur internet aurait touché au moins 8 000 personnes en France pour un butin d’au moins deux millions d’euros. Trois escrocs présumés ont été mis en examen. Il s’agit de ce qu’on appelle une escroquerie au faux support technique.

Vous consultez un site internet et soudain vous voyez apparaître une fenêtre (popup) qui vous dit qu’il y a un problème grave sur votre ordinateur (panne, virus, licence de logiciel expirée, etc.). Vous pouvez aussi être alerté par e-mail, par messagerie instantanée, via un réseau social et même par SMS ou par téléphone (aussi bien sur ordinateur, sur tablette que sur smartphone). On vous demande de rappeler un numéro de téléphone ou de dialoguer avec un soi-disant support technique de Microsoft, d’Apple, de Google ou de votre fournisseur d’accès. On vous explique que, pour régler le problème, il faut télécharger un programme payant, qui coûte quelques dizaines ou quelques centaines d’euros... Bienvenue en pleine escroquerie au faux support technique, la dernière cyber-arnaque à la mode. Elle fait des ravages depuis quelques années, notamment auprès des personnes âgées.

Surtout, ne pas payer !

En réalité votre ordinateur n’a aucun problème. Il s’agit d’un faux message d’alerte, souvent arrivé via les services de diffusion de publicité. Il ne faut surtout pas payer. Aucun antivirus, aucun service technique ne vous demandera jamais de l’argent de but en blanc pour régler un problème.

Que faire si vous êtes confronté à une telle annonce ? Quittez simplement le site en question. Redémarrez éventuellement votre ordinateur. Et, si l’alerte revient, parlez-en à un ami qui s’y connaît ou rendez vous sur la plateforme officielle cybermalveillance. Idem si votre ordinateur est réellement bloqué, il peut s’agir dans ce cas d’un rançongiciel.

Et aussi... le faux chantage au porno

Autre arnaque à la mode à signaler : des messages annonçant que vous avez été filmé avec votre webcam alors que vous étiez en train de consulter des sites pornographiques, avec menace d’envoyer les images à vos contacts. Là encore : c’est une tentative d’escroquerie. Jetez le message à la poubelle et on n'en parle plus.

Un homme consulte son ordinateur.
Un homme consulte son ordinateur. (JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT / RADIO FRANCE)