Nouveau monde, France info

Nouveau monde. Amazon Alexa parle enfin français, nous l’avons testée

L’assistant vocal d’Amazon sera disponible en langue française dès le 13 juin. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Les trois modèles d\'assistants vocaux commercialisés en France : Echo Dot, Echo Spot et Echo
Les trois modèles d'assistants vocaux commercialisés en France : Echo Dot, Echo Spot et Echo (JEROME COLOMBAIN / RADIO FRANCE)

L’assistant vocal d’Amazon sera disponible en français à partir du mercredi 13 juin, des années après sa sortie aux États-Unis. Il vient rejoindre la famille des assistants vocaux qui ne cesse de s’agrandir. Nous l’avons testé en avant-première. 

"Je suis Alexa et je suis créée autour de votre voix". Voilà comment se présente en français l’assistant(e) d’Amazon. Alexa (c’est le nom de l’intelligence artificielle qui fait fonctionner le système) arrive en France presque un an après Google Home et une semaine avant le HomePod d’Apple qui doit sortir le 18 juin. 

Un long travail d’adaptation à la culture française

Il aura donc fallu attendre presque quatre ans après la sortie du premier Amazon Echo aux États-Unis, en novembre 2014, pour voir arriver la version française de l’assistante virtuelle pionnière du secteur. Amazon explique qu’il a fallu non seulement traduire les phrases prononcées par Alexa mais également l’adapter à la culture française. Ainsi, Alexa peut réciter des fables de La Fontaine, donner des résultats sportifs des compétitions françaises et même raconter des blagues de Toto.

En revanche, vous n’arriverez pas à l’énerver et à lui faire dire des grossièretés. La voix française semble un petit peu plus robotique que la version américaine mais elle conserve un côté suave et chaleureux plutôt agréable. Il a aussi fallu adapter la reconnaissance vocale à la langue française. L’assistant vocal serait capable de reconnaître les accents régionaux les plus prononcés.

Un nouveau territoire pour les médias et le e-commerce 

La force du système ce sont surtout les "skills", c'est-à-dire ces sortes d’applications que l’on peut installer (via l’appli mobile) pour personnaliser le système et accroître ses possibilités. Il y a des skills pour piloter les lumières ou le chauffage connectés, pour écouter de la musique (Amazon Music mais aussi Spotify ou Deezer) et bien sûr pour écouter les infos, notamment la skill de franceinfo et aussi de nombreux autres médias qui proposent également des contenus audios. Alexa est attendu avec impatience par les médias qui y voient un nouveau canal de diffusion de contenu et par les e-commerçants qui espèrent en faire une nouvelle plateforme d’achat. Trois modèles d’assistants d’appareils sont proposés (à 59, 99 et 129 euros), dont un modèle avec écran (Echo spot).

Pour finir, un conseil, si vous utilisez un assistant vocal : activez bien le signal audio qui indique quand il vous écoute, cela évitera que l’appareil se déclenche tout seul et vous enregistre à votre insu parce qu’il a cru reconnaître le mot-clé qui sert à l’activer.   

Les trois modèles d\'assistants vocaux commercialisés en France : Echo Dot, Echo Spot et Echo
Les trois modèles d'assistants vocaux commercialisés en France : Echo Dot, Echo Spot et Echo (JEROME COLOMBAIN / RADIO FRANCE)